Gestion durable des jardins et espaces verts

Parcours de formation scindé en modules de 2 jours de formation.

Ce parcours de formation aborde tour à tour chacune des grandes étapes de la mise en place d’un processus de gestion durable dans les parcs et jardins.

Un mode de gestion différenciée apporte des réponses, à la fois économiques et écologiques, au jardinier responsable de parcs ou grands jardins, publics ou privés. Mais par quoi et par où commencer ? Nous proposons aux jardiniers une démarche analytique qui leur permettra  de choisir puis de mettre en œuvre les solutions les mieux adaptées aux circonstances locales de leur espace. Le succès d’un programme de conversion à des pratiques ‘durables’ d’entretien des espaces verts repose sur la participation étroite de ceux qui seront chargés de le mettre en œuvre. Il convient donc d’y associer dès le départ les différentes équipes qui seront responsables de sa mise en œuvre.

Pour vous remettre en mémoire les grands principes de la gestion différenciée

Un programme de formation en quatre chapitres

Introduction à la gestion durable des espaces verts

Rappeler tout d’abord les enjeux et objectifs de la gestion durable, puis apprendre à établir un diagnostic de gestion durable d’un jardin ou d’un parc. Il ne s’agit pas d’effectuer un diagnostic complet de l’espace géré mais d’expliquer une méthode d’analyse et d’exercer les jardiniers à la mettre en pratique. Le diagnostic est abordé sous quatre aspects : paysager, jardinier, écologique et économique pour comprendre l’histoire d’un jardin ou d’un parc et les évolutions par lesquelles il est passé. Une lecture méthodique qui explicite les enjeux de la gestion à mettre en place et permet ainsi d’effectuer des choix.

Cette réflexion incite à prendre du recul par rapport à un espace dont on a parfois oublié la finalité. Ce regard renouvelé libère la créativité nécessaire pour envisager les évolutions du jardin et les adapter à l’usage souhaité pour chaque espace tout en respectant son histoire. Il s’ensuit naturellement une remise en cause très sereine des habitudes de travail. Ce chapitre se conclut donc par l’amorce d’un plan de gestion.

Les techniques culturales simplifiées

Le second objectif de la formation est de permettre aux jardiniers d’être les acteurs des changements à opérer. On proposera ainsi quelques changements dans la façon de comprendre et de soigner le sol du jardin. Comment prépare le sol de façon écologique tout en allégeant le travail du jardinier.  On y aborde le (toujours) difficile problème du désherbage : les travaux incontournables et ceux que l’on peut éviter, etc. . On envisage également comment concilier gestion extensive d’un espace et rendu esthétique. Mais aussi, la fabrication et l’emploi de différents composts, les paillages, l’arrosage raisonné, etc.

La gamme variétale au service de la gestion durable

La mise en place d’un mode de gestion durable est d’autant plus aisé que la gamme variétale dont on dispose est plus large, et donc mieux adaptée au milieu au jardin en cause. Cette recherche s’applique aussi bien à la gamme variétale utilisée pour les arbres et arbustes que pour les plantes herbacées, les plantes vivaces et les graminées, en particulier. On propose donc des stages de choix et plantation d’arbustes, des stages e taille raisonnée, mais aussi la mise en place de parterres de vivaces et de graminées.

Première approche de protection biologique intégrée

Et, bien sûr, puisqu’il s’agit de jardiner dans le respect de l’environnement, on aborde les problèmes de la protection des végétaux contre les maladies et les insectes nuisibles ou toutes sortes de prédateurs.

Nous consulter pour le programme complet de la formation

Modalités pratiques de la formation

Lieu de la formation

Elle a lieu en inter, au Jardin des Merlettes. Elle peut également être organisée en intra, sur site, pour l’équipe de jardiniers d’un espace. Prévoir un local pour la formation théorique.

Méthode pédagogique

  • Chaque jour comprend une partie théorique et une partie pratique d’étude de cas à partir de l’espace sur lequel interviennent les jardiniers.
  • Groupe de 10 apprenants maximum.
  • Pré-requis : aucun

Calendrier

Ce programme de formation à la gestion différenciée est établi à la carte. La démarche s’effectue en sessions de deux jours. Il est recommandé de ne pas aller trop vite mais de laisser un temps de réflexion de plusieurs semaines entre les différents chapitres de la formation.

Convention de formation et devis

Nous consulter

Prenez contact avec nous