Les formations de reconversion aux métiers liés au jardin

3 novembre 2016

Les chaînes de télévision (Antenne 2 en particulier) rappellent régulièrement dans leurs rubriques dédiées aux ‘métiers d’avenir’ que Pôle Emploi reçoit des offres de recrutement pour des jardiniers partout en France, et particulièrement en Franche Comté, dans la région PACA, en région parisienne, etc.…. Et l’UNEP, l’Union Nationale des Entreprises du Paysage a rappelé cette année encore dans sa note de conjoncture annuelle à la fois le manque de jardiniers qualifiés et l’accroissement de la demande des particuliers.

Effectivement, le Jardin des Merlettes accompagne depuis bientôt dix ans des personnes dans leur reconversion vers des métiers liés au jardinage. Et tous ceux qui ont suivi ces programmes ont trouvé un emploi dans ce secteur soit à leur propre compte, soit en rejoignant des structures existantes.

Elaborer son parcours de formation de reconversion :

Choix du parcours :

Différents programmes sont proposés, à choisir en fonction du projet professionnel que vous envisagez :

  • Le programme ‘JARDINIER D’ART’ pour apprendre à entretenir les jardins, les parcs d’ornement et les espaces verts
  • Le programme ‘POMONE’ pour vous initier à l’arboriculture fruitière et à la gestion d’un verger.
  • Le programme ‘LOCAVORE’ pour une combinaison de potager (petit maraîchage) et d’arboriculture fruitière
  • Le programme ‘TUTTI’, pour aborder tous les aspects des soins du jardin d’ornement et du verger

Choix des modules :

Chaque parcours comprend des modules obligatoires, des modules au choix, et des modules pratiques facultatifs :

  • Les modules obligatoires : ce sont les modules que nous considérons comme indispensables pour la formation d’un jardinier car ils contiennent les bases que toute personne doit connaître pour s’occuper efficacement d’un jardin. Ils sont obligatoires sauf en cas de pré-acquis avéré, expérience préalable par exemple.
  • Les modules au choix suivant les préférences de chaque stagiaire. Ils s’adaptent en fonction du budget et du temps disponible de chaque participant. La plupart des élèves suivent le parcours durant un préavis ou juste après leur licenciement et disposent de temps libre pour préparer leur reconversion. Mais d’autres ont déjà commencé leur nouvelle activité professionnelle. Il leur faut arbitrer entre leur manque de temps disponible et la nécessité qu’ils éprouvent de compléter leurs connaissances.
  • Les modules d’initiation pratiques permettent de mettre en œuvre et de mémoriser les connaissances théoriques et les savoir faire nouvellement acquis. Ces stages sont optionnels et chacun choisit les modules qu’il souhaite renforcer par un stage pratique au Jardin des Merlettes. Chaque module, obligatoire ou au choix, comprend une partie théorique et une partie pratique, effectuée en groupe. Les modules d’initiation pratique, en revanche, sont individuels. Ils permettent une mise en condition réelle pendant quelques jours (de un à cinq). Le stagiaire apprend ainsi à gérer seul chaque situation et acquiert adresse et rapidité. Un point journalier est effectué avec le formateur principal.

Nous aidons chaque stagiaire à élaborer son parcours personnalisé. D’abord par un entretien pédagogique (téléphonique le plus souvent) pour cerner ses attentes et évaluer son expérience et ses pré-acquis. Ensuite, pour adapter le contenu du programme et fixer des priorités en fonction de ses disponibilités en temps et financières.

Prendre contact avec l’équipe pédagogique du Jardin des Merlettes

Durée de la formation et rythme des stages

Une formation de reconversion s’étend sur une année complète (date à date). Chaque module est programmé à la saison la plus propice et il y a des travaux à effectuer au jardin à chaque saison. Peu importe le moment où l’on commence le cycle, car cette formation impose une prise en compte progressive de l’environnement et l’apprentissage des concepts fondamentaux liés au jardinage au naturel.

En général, les stagiaires passent de deux à cinq jours par mois au jardin, mais les mois de mars et octobre sont en général plus chargés, en fonction des modules de formation choisis. A leur choix, les stagiaires peuvent décider de passer quelques jours supplémentaires en stage pratique au jardin, sur tel ou tel sujet qui leur semble plus difficile. Le but de la formation est en effet d’assurer que chaque stagiaire en formation acquière toute l’autonomie nécessaire dans son futur métier.

A qui s’adressent ces programmes ?

Profil des stagiaires en programme de reconversion :

Les personnes qui suivent des programmes de reconversion viennent d’horizons très variés. Parmi nos anciens stagiaires qui ont créé leur entreprise de services en espaces verts ou de petit maraîchage, d’anciens salariés du secteur informatique, de l’automobile, de l’industrie chimique, de l’éducation nationale, des entreprises du bâtiment… Anciennement employés, agents de maîtrise, ingénieurs ou cadres commerciaux, ils partagent tous un amour de la nature et du travail au grand air et savent que le travail au jardin, agréable au printemps et à l’automne, est bien rude physiquement en hiver et en été.

Un programme de reconversion vous conviendra si :

  • Vous vous destinez à l’une des professions suivantes : entretien de jardins et espaces verts, services à la personne dans le domaine du jardinage, petit maraîchage (paniers, participation à une AMAP…), production de fruits (et petits fruits) en agriculture biologique, création et gestion d’un jardin pédagogique ou d’un jardin thérapeutique…
  • Vous disposez de temps : quelques jours par mois pendant un an environ
  • Vous pouvez venir dans la Nièvre : bien entendu, on essaie d’organiser les stages pour minimiser les déplacements, mais le rythme des saisons impose des contraintes
  • Vous avez la motivation pour apprendre : les modules sont denses et demandent une attention soutenue pendant les présentations théoriques et une participation dynamique aux travaux pratiques. Les groupes sont au maximum de huit personnes, c’est dire que le formateur peut s’occuper de chaque participant.

Coût et financement de la formation

Le coût de la formation

Il comprend 3 éléments distincts :

  • les frais pédagogiques : les coûts de formation à proprement parler
  • les frais de déplacement
  • les frais de vie : logement et repas

Ce coût varie

  • selon la durée du programme et les options choisies,
  • en fonction de l’éloignement des stagiaires : on essaie de regrouper modules de formation et stages d’initiation pratique.

Le financement de la formation

La prise en charge de la formation varie en fonction de la situation professionnelle de chacun. Des dispositifs de prise en charge spécifiques existent :

  • Pour les salariés : le congé individuel de formation (CIF)
  • Pour les demandeurs d’emploi il est possible de mettre en place une convention de reconversion ou un plan d’aide au retour à l’emploi (PARE)

Les situations varient beaucoup d’une personne à l’autre, en fonction des droits acquis, de l’âge et du secteur d’activité antérieur. Dans certains cas de licenciement collectif par exemple, l‘ex employeur prend à son compte la totalité des frais liés à la reconversion, frais pédagogiques, transport et frais de vie. Dans d’autres cas, une partie des frais de vie et de transport reste à la charge du stagiaire.

Des dispositifs spécifiques existent pour les jeunes et les chômeurs en fin de droit. Dans tous les cas, le montage d’un projet professionnel abouti et motivé est un facteur de réussite important.

Pour vérifier les conditions d’accès aux différents modes de prise en charge


3 réponses à “Les formations de reconversion aux métiers liés au jardin”

  1. De Sousa Carmen dit :

    Bonjour,
    je suis actuellment dans une reflexion de reconversion professionnellle. Je suis éducatrice spécialisée à l’Aide socil à l’enfance depuis de nombreuses années 26 ans, j’ai même 50 ans.. Tout ce qui touche à l’espace vert m’interesse peut être pour m’orienter bers une population différente. Je vais donc en faire la demande auprés de mon service dans le cadre d’un CIF, j’aimerai donc savoir le cout, le temps afin que j’ai le maximun d’informations et comment cette formation se déroule. Merci de votre réponse.

  2. Christine dit :

    Bonjour,
    Merci de votre message. Pour pouvoir vous répondre, il vaudrait mieux nous appeler au téléphone aux numéros indiqués sur le site : 09 75 57 92 82 ou 06 69 31 11 15.
    Cordialement
    Le Jardin des Merlettes

  3. Christine dit :

    Bonjour,
    Merci de votre message. Pour pouvoir vous répondre, il vaudrait mieux nous appeler au téléphone aux numéros indiqués sur le site : 09 75 57 92 82 ou 06 69 31 11 15.
    Cordialement
    Le Jardin des Merlettes

Laisser un commentaire