Taille et floraison des glycines

10 mai 2013

La glycine est l’un des végétaux les plus appréciés de nos jardins. Peu difficile sur la qualité du sol et se glissant dans tous les recoins, elle s’installe dans les espaces les plus improbables. Cependant elle pose souvent des problèmes au jardinier: fleurira, fleurira pas ? Car une grande partie du charme de la glycine réside dans sa floraison, un peu brève mais inoubliable. Pour vous aider à obtenir une belle floraison, voici en images une partie du stage organisé au jardin deux fois par an sur la taille des lianes et arbustes d’ornement.

1 1 Tradi En fleurs

Nous allons examiner tout d’abord les différents ports que peut adopter cette plante et comment s’organise sa floraison. Comme toujours, en examinant les différents organes de la plante on comprend vite comment et quand la tailler.

1 Des formes très variées

Les glycines sont le plus souvent conduites en treille le long d’un mur comme ci dessous à gauche, cette glycine très ancienne, ou encore, au milieu, une treille taillée soigneusement et, à droite, une glycine qui habille une colonne.

2 Tradi taillée

Mais la glycine accepte d’être guidée en formes plus originales, comme ci-dessous à gauche, une pergola très légère, au centre, une glycine montée en tige, en parasol et, à droite, une glycine blanche conduite sur plusieurs cordons, pour former un léger rideau.

6 Port drapé blanc

Quelques glycines sont en cours d’établissement au fruticetum (le jardin des arbustes) du Jardin des Merlettes. En particulier, on est en train d’y monter des formes en tiges. D’autres sont bien établies, au siège social de la société, à Cosne.

2 Principe de taille : liane et coursonnes

2 1 Le cycle de formation des fleurs et des feuilles

La glycine ne forme pas naturellement les ramifications, aussi appelées coursonnes, qui portent les grappes de fleurs. Laissée à elle même, elle a plutôt tendance à s’allonger sans mesure, car c’est une liane. Ainsi chaque année, durant l’été, la plante pousse de quelques mètres. C’est cette pousse, laissée intacte par le propriétaire que l’on voit sur la photo ci dessous, à droite. L’année suivante, ces pousses portent des fleurs (photo du milieu). Des rameaux démarrent à la base des fleurs et s’allongent à leur tour. L’année suivante encore (année deux), les rameaux se couvrent de feuilles et portent peu ou pas de fleurs (photo de gauche).

1 3 Non taillé1 2 Non taillé 2 fleurs en bout1 1 Non taillé Pousse allongée

Autrement dit, la glycine n’a pas besoin de l’intervention de jardinier pour se développer. En revanche, si l’on souhaite une floraison abondante et bien répartie, alors il faut intervenir… vigoureusement.

2 2 Les coursonnes, secret de la floraison des glycines

Comment donc transformer une vigoureuse pousse en branche portant de multiples coursonnes chargées de fleurs ?

2  Rejet

Ce n’est pas une question d’âge car, même très jeune, la glycine peut se couvrir de grappes de fleurs, comme celle ci dessous. En revanche, il s’agit de freiner la sève le long de la liane.

3 Glycine jeune

Et, pour freiner la sève, le mieux est de lui offrir des dérivations tout le long de son parcours. C’est ce rôle que remplissent les petites branchettes que l’on favorise tout le long de la charpentière et que l’on appelle des coursonnes.

Le principe est exactement le même que pour les arbres fruitiers. Lorsque l’on taille une branche en cours de développement, la sève qui continue d’affluer vient nourrir les trois derniers bourgeons de l’axe au lieu de favoriser le seul bourgeon terminal (aussi appelé bourgeon apical). Au lieu d’une pousse, on se retrouve donc avec trois : la pousse terminale prolongera l’axe et les deux autres pousses formeront des ramifications secondaires, des coursonnes. Lorsque ces dernières mesurent environ quarante à soixante dix centimètres, au début de l’été, on les retaille à une vingtaine de centimètres environ. Au printemps suivant, elles porteront des fleurs à leur base. C’est, entre autres, cette technique de formation des coursonnes que l’on apprend au cours du stage de taille de printemps des arbustes (et lianes) d’ornement.

4 1 Gros plan coursonnes4 2 Coursonnes avant tille4 3 Coursonnes taillées

Si l’on répète cet exercice chaque année, l’axe central s’habille progressivement de nombreuses coursonnes porteuses d’organes floraux. En fonction de ses propres préférences esthétiques, chaque jardinier choisira alors entre des coursonnes très courtes et trapues, ou plus allongées. Mais, dans tous les cas, il veillera à renforcer ces branchettes en ne les laissant s’allonger que progressivement. Il sera également attentif à les rajeunir car la glycine, comme la vigne, fleurit sur bois jeune.

5 Coursonnes fleuries

Ces tailles soigneuses permettent de mettre en valeur le port très élégant des grappes de fleurs tout en contenant la liane dans un espace très limité. Le tronc de la plante grossit tout en portant des fleurs sur chaque hauteur. Cela est dû à l’organisation très régulière des coursonnes autour de la liane centrale, comme dans le schéma ci dessous.

6 schéma coursonnes

3 Fleurs et fruits

Celui qui aime les glycines les trouve toutes jolies, même si elles sont bien différentes.

Les fleurs se forment sur le bois de l’année précédente et apparaissent dès que la température se réchauffe, en général vers la mi avril. Les feuilles ne commencent à pousser que lorsque la floraison se termine, permettant ainsi à la plante de consacrer toute son énergie à ses fleurs. Il faut être prudent quand on taille une glycine en début de printemps. Si on la taille trop court, on risque de supprimer des bourgeons à fleurs non encore visibles.

Potentiellement, chaque œil situé sur du bois ancien peut donner naissance à une fleur et ce, d’autant mieux que la taille d’été aura été sévère et aura permis une bonne induction florale. Ci-dessous, à gauche, la photo des bourgeons d’une seule coursonne. On peut voir que l’abondance des fleurs ne dépend pas de la longueur du rameau, c’est plutôt le contraire. En revanche, une taille négligée résulte en un fouillis de branches qui ne met pas les grappes de fleurs en valeur. En particulier, cette plante a besoin, pour que l’on voie bien ses fleurs et ses fruits, que ceux-ci puissent pendre dans le vide.

1 6 Fruit

Les fruits sont particulièrement esthétiques car les gousses de fruits, en séchant, ressemblent à du velours sombre. Ils apportent une vraie décoration au jardin en hiver.

4 Les soins à prodiguer au long des saisons

Hélas pour le jardinier, la mieux conduite des glycines passe par des moments de retour à un certain chaos… : elle semblait bien nue au printemps (à gauche) avant l’explosion des fleurs (au centre) et la voilà de nouveau noyée sous un amas de feuilles et branches enchevêtrées (à droite)

1 1 Mars en bourgeons1 2 Floraison avril1 3 Floraison été

Le même phénomène intervient quel que soit le port de la glycine. Ci dessous, par exemple, une glycine conduite en parasol au cours de l’année.

Il faut donc tailler de nouveau la glycine en été. Revenir à l’axe principal et tailler chaque coursonne, ce que nous faisons lors du stage de taille d’été des arbustes d’ornement. Après un temps de repos, la plante repartira et une nouvelle taille, plus légère mais selon les mêmes principes, sera nécessaire vers la fin août.

4 Eté en vert

Une glycine bien conduite peut se passer de la taille de printemps mais les tailles d’été sont tout à fait indispensables. En revanche, les glycines ‘parties’ en longueur doivent être reprises en fin d’hiver, avant la montée de sève. Presque aucune floraison ne sera à attendre la première année, mais en permettant la formation de nouvelles coursonnes, vous induirez une belle floraison pour le printemps suivant. Comme souvent, c’est sur une durée de un, mais plus souvent de deux ans, que l’on constate les résultats du travail du jardinier. En accord avec la philosophie générale du jardin, pour la taille des arbustes (y compris des glycines) comme pour les autres tâches du jardin, nous essayons de limiter nos interventions au strict nécessaire pour garder les végétaux en bonne santé selon les principes de la gestion différenciée.


208 réponses à “Taille et floraison des glycines”

  1. Bussière dit :

    On me dit que la glycine a un gros inconvénient à savoir que les racines de la plante (plantée contre un mur) peuvent avoir la fâcheuse habitude de causer des dommages aux fondations de la maison
    Est-ce exact ?

    Merci

  2. Christine dit :

    Bonjour,
    Comme vous pouvez le constater dans cet article (première série de petites photos, à droite), une glycine devient, avec le temps, complètement indéracinable. Ses racines peuvent donc effectivement abîmer les fondations d’une maison. Bien sûr, cela prendra du temps, mais la racine de la glycine sera plus forte que le ciment. Et ses branches sont plus fortes que le fer forgé…
    Donc, méfiance,

  3. Francis Veillard dit :

    Bonjour
    J’ai une glycine normalement blanche depuis deux ans mais elle ne fleuri pas. Que faire?

  4. Christine dit :

    Patience et longueur de temps….
    Ne vous inquiétez pas, il faut qu’elle grandisse un peu, c’est tout.

  5. pas sure, j’ai eu une glycine bleu , en 12 ans je n’ai pas eu une seule fleurs , mon paysagiste en a perdu son latin.on a tout essayé .

  6. Christine dit :

    Bonjour,
    L’avez vous taillée ces jours ci ?
    Sinon, essayez (je vous rappelle : revenir sur deux à trois yeux après le début de la pousse de printemps)
    Bonne chance !

  7. Bracq Bruno dit :

    Bonjour, si je veut tailler chaque bout de liane là en ce moment pour arrêter la longueur je peut donc pas trop de problème pour la glycine car elle me fait des fruits.Première fois cette année quel fleurie et quel nous donne des fruits.

  8. Christine dit :

    Effectivement, pas de problème. Vous pouvez aussi ôter quelques branches en surnombre…
    Cordialement

  9. Véronique Sureau dit :

    Bonjour, nous souhaiterions planter une glycine au pied d’un arche en bois que nous sommes en train de construire (nous avons vu ça sur un plan d’eau communal et l’effet est magnifique). Mais j’ai des craintes pour le futur. En effet, c’est sur la pelouse mais à quelques mètres nous avons le filtre à sable pour les eaux usées. Quelle distance faut-il respecter et qu’en pensez-vous ? Merci

  10. Bracq Bruno dit :

    Bonjour , je voudrais savoir a quel moment elle fleurie et combien de fois sur l’année.Pouvez vs me répondre Svp.Merci Cordialement

  11. Christine dit :

    Bonjour,
    La plupart des glycines ne fleurit qu’une fois par an, mais beaucoup fleurissent deux fois : en avril et en juillet. Ma glycine blanche attaque en ce moment une troisième (assez modeste floraison), un évènement inhabituel probablement dû aux pluies répétées suivies de chaleurs lourdes qui lui rappellent son milieu d’origine en Asie (Chine + Japon).
    Cordialement

  12. Christine dit :

    Bonjour,
    Quelques mètres devraient suffire, mais en fait, quel inconvénient y aurait-il à ce que votre glycine boive vos eaux usées ? Sauf si elles sont trop chargées en produits chimiques qui la feraient mourir, bien sûr.
    Cordialement

  13. Jack dit :

    Bonjour,
    De tout jeune j’ai taillé un frêne en ” boule “. Depuis 5 ans
    je le taille régulièrement et contraint le développement de
    ses racines. Aujourd’hui il est à 4/4,5 m de ht après 8 ans. Pour une glycine, en serait-il de même pour la croissance de ses racines.
    Bien cordialement.

  14. Christine dit :

    Bonjour,
    Comment contraignez vous les racines de votre frêne ? Par contre-plantation ?
    Je ne sais pas s’il serait bénéfique de contre-planter une glycine. En tout cas, il vous faudrait un équipement spécial pour cercler la motte. Je connais quelques glycines en pot qui montent quand même à un étage de maison, mais il faut régulièrement changer le dessus de la motte de terre et elles sont sensibles aux chocs de température saisonniers, d’où le besoin d’isoler les pots contre froid et chaleur.
    Cordialement

  15. Kichilov Wenger Elena dit :

    Bonjour, j’ai une glycine floribonda blanche sur ma grille et je la taille sévèrement depuis 3 ans. Elle a fleuri 3 fois cet été, ce qui est inattendu. J’ai bien compris le principe des coursonnes. En revanche, ce qui me pose problème, c’est comment mener le tronc. J’ai enroulé plusieurs tiges ensemble dès le début pour former le tronc mais elles semblent ne pas vouloir continuer à s’allonger. Dois-je prendre une des pousses latérales et la mener en tige principale? Merci pour votre réponse.

  16. Florence dit :

    Bonjour,

    nous avons planté plein sud il y a 4 ou 5 ans une glycine bleue pour couvrir une pergola de très grande surface. Nous ne l’avons pas taillée de l’année, car nous voudrions qu’elle augmente en surface dans un premier temps (pour l’ombre) plutôt que de s’épuiser en fleurissant. L’an dernier nous l’avions taillée et elle avait bien progressé, mais cette année elle n’a quasiment pas poussé. Fallait-il la tailler pour qu’elle grandisse ?
    Cordialement

  17. Christine dit :

    Bonjour,
    Les branches s’étranglent peut être un peu, quoique les glycines sont connues en général pour pouvoir s’enrouler branche sur branche.
    De toutes façons, aucun souci, choisissez comme vous le proposez une belle pousse latérale pour continuer le tronc. En fait le résultat sera peut être plus joli qu’en gardant toujours la même branche.
    Cordialement

  18. Christine dit :

    Bonjour,

    Il est un peu difficile de vous répondre sans avoir vu la plante. Plusieurs possibilités :
    - Votre glycine a peut être manqué d’eau à un moment crucial,
    - Ou alors elle s’était beaucoup fatiguée l’an dernier,
    - Ou encore elle a atteint sa longueur idéale (cela dépend de la variété, il en existe de très nombreuses) et ne souhaite plus s’allonger …

    Mais cela dépend aussi du sol dans lequel elle pousse : Dispose t’elle de beaucoup de sol ou non ?

    En tous cas rassurez vous, une glycine ne s’épuise pas en fleurissant, donc n’hésitez pas. Et mon expérience me pousse à vous conseiller de la tailler régulièrement. Cela évite en particulier les grandes banches inutiles très fouillis qui utilisent beaucoup de sève et ont un rendu assez peu esthétique. Je pense donc qu’il faut reprendre votre taille cette année, un peu comme vous tailleriez une treille. De petites pousses devraient apparaître qui fourniront l’ombre que vous désirez

    Cordialement

  19. parot david dit :

    bonjour a tous;un ami m a demandé de tailler sa glycine,n est ce pas un peu risqué avant l hiver?? dois je impérativement attendre le printemps? merci pour votre réponse.cordialement

  20. Christine dit :

    Bonjour,
    Laissez tranquillement la sève redescendre et vous pourrez tailler cette glycine dès le début décembre, s’il ne fait pas trop froid.
    S’il s’agit de tailler parce que la glycine est devenue trop volumineuse, vous pouvez alors tailler les terminaisons et vous finirez en février ou début mars avec les plus grosses branches (avant le gonflement des bourgeons). S’il s’agit plus spécifiquement d’une taille de floraison, taillez plutôt vos coursonnes fin mars, quand les bourgeons sont bien visibles, et retaillez quelques semaines après la floraison. Les glycines ont fleuri trois fois, cette année !
    Cordialement

  21. rey dit :

    Bonjour.

    tout autour de chez moi les glycines sont en fleur , et nous la notre qui fleurit habituellement n’est toujours pas fleuri, il y a des bourgeons, le bois est vert.

    est-ce normal?
    Merci de me répondre

  22. Christine dit :

    Bonjour,
    C’est peut être une variété un peu différente, ou elle est peut être un peu moins au soleil. Rien d’inquiétant…
    Cordialement

  23. issele dit :

    Bonjours a vous tous
    Ayant une glycine depuis 6 ans elle pousse très bien (elle a environs deux fois 7 mètres je l’ai fait partir a droite et a gauche elle a de belles feuilles l’année dernière j’ai eu une seul fleure cette année j’en ai deux est-ce normal ( a savoir que je la taille toujours en automne

  24. boyer dit :

    Bonjour
    Ma glycine est plantée en terre dans un jardin au niveau et à côté d’une terrasse, qui est le toit de 4 garages situés en contre-bas . Il y a des problèmes d’étanchéité pour cette terrasse ,avec infiltration d’eau dans 2 garages .
    les voisins concernés disent que c’est à cause des racines de la glycine et que je dois la couper.Qu’en pensez-vous ?
    Merci!

  25. Christine dit :

    Bonjour,
    Il est difficile de vous répondre sans voir le plan de l’installation. Ce qui est sûr, c’est qu’une glycine développe un solide système racinaire, tout aussi puissant que la partie aérienne de la plante. Il peut, en particulier s’infiltrer dans un dallage, soulever un trottoir, mettre en danger un muret mitoyen entre deux jardins, etc.
    Donc il n’est pas dit que vos voisins aient tort.
    Mais que faire : Couper la glycine ne supprimera pas les racines fautives, et elle risque de reprendre des forces. Et l’arracher risque de causer d’assez gros dégâts.
    Désolée de vous apporter ces réponses peu encourageantes !
    Cordialement

  26. Christine dit :

    Bonjour,
    Essayez de la tailler plutôt fin juin début juillet, quitte à faire un rappel léger en automne, mais uniquement sur les prolongements très longs qui auront poussé durant l’été. Et veillez à respecter la plupart des petites branchette latérales : ce sont elles qui portent les fleurs. Vous pouvez les raccourcir, mais pas les supprimer.
    Avec cette méthode, vous devriez obtenir nettement plus de 4 grappes de fleurs l’an prochain, mais bon, l’important, c’est qu’elle ait commencé à fleurir.
    Cordialement

  27. Markus Mala dit :

    Bonjour, j’ai une glycine grimpante qui obtient un ensoleillement que dès l’après midi elle est sur un face ouest elle n’obtient donc pas non plus le matin, et à cause de l’ombre d’un haut bâtiment qui bloque le soleil vers 12h à 14 h . Est ce insuffisant pour la quantité de soleil pour une bonne floraison , car apparemment ce n’est pas le cas et j’ai surtout beaucoup de feuilles vertes cette année ? merci

  28. Christine dit :

    Bonjour,
    Oui, vous avez raison, un certain manque de soleil peut limiter la floraison de votre glycine. Pensez donc à la tailler en été, de façon à limiter le volume de feuillage et permettre un bon ensoleillement des coursonnes, les petites branchettes où se forment les bourgeons floraux.
    Cordialement

  29. Madeleine dit :

    Bonjour, tout d’abord merci pour vos explications. Grâce à vous ma glycine à une floraison magnifique. Toutefois, après la floraison comment dois-je tailler ? Par rapport à la grappe de chaque fleur ? A ras ou attendre un peu que ça pousse et couper ensuite ?

  30. sebastien dit :

    bonjour, notre glycine qui a 8 ans n’est toujours pas en feuilles (a part deux branches en plein milieu, avec des fleurs). est elle malade ou en train de mourir???

  31. Martine dit :

    Bonjour,

    J’ai une glycine en arbre qui forme un beau parasol et qui était couverte de fleurs l’an dernier mais cette année elle en a seulement 3 ou quatre!!
    Pouvez me dire quelle en est la raison?
    Faut-il, également, tailler la forme en arbre pour qu’elle fleurisse? pourtant l’an dernier je n’ai rien taillé!
    Si oui quand et comment?

    Merci pour votre aide.

  32. Jeannette dit :

    Bonjour,
    J’ai acheté une glycine l’année dernière. Elle a fait beaucoup de lianes mais pas de fleurs, je me suis dit que c’était normal vu son jeune âge . A l’automne, je l’ai taillée en laissant 3 oeils. Mais la, elle ne fleurit pas, et en plus elle ne fait plus de lianes, seulement des feuilles. Qu’en pensez vous?

  33. Vincent cecile dit :

    Bonjour
    Je suis amené au mois de juillet a refaire le mur qui supporte ma glycine . je suis obligée de faire un taille radicale sur des rameaux de base de 5 a 8 cm de diamètre. J’ai peur que la glycine se vide de sa sève . que dois je faire ? Merci. Cecile

  34. Christine dit :

    Bonjour,
    Effectivement, vous l’avez pressenti, il ne faut pas agir avec précipitation. La floraison a demandé un gros effort à votre arbuste (liane) qui maintenant se reconstitue. Toutes ces nouvelles pousses correspondent à une activité intense aussi au niveau des racines et il ne faut pas tailler de façon ‘répressive’. Vers le début de juillet, l’activité se ralentit, le flux de sève aussi, et vous pouvez alors procéder à une taille d’été. Vous taillez alors environ 3 à 4 feuilles au dessus de la grappe et vous supprimez les coursonnes en surnombre pour que la glycine conserve (retrouve) un port aéré. S’il fait chaud, pensez à arroser. Il faut parfois renouveler cette taille (beaucoup moins importante alors car moins de repousses) versle mois de septembre, en particulier si vous avez eu une remontée de floraison suite à votre taille d’été.
    Cordialement

  35. Christine dit :

    Bonjour,
    Il est très possible que des branches soient mortes. Cela arrive souvent sur des petites branches, moins sur une grande partie de l’arbuste.
    Taillez le bois mort : s’il n’y a toujours pas de pousses aujourd’hui, il est probablement mort. Procédez par étape, à partir du bout de la branche. Taillez une partie, vérifiez que le bois est mort, retaillez, vérifiez encore, etc. Comme cela, vous ne ferez pas d’erreur dommageable.
    Regardez également ce qui se passe au niveau du sol : Y a t’il eu un évènement particulier ? Arrosage de désherbant, blessure due à une tondeuse ou un rotofil, attaque par un petit mammmifère (c’est rare sur les glycines, trop coriaces, sans doute)… Y a t’il un pot, un fil de fer ou tout autre objet qui entrave le pied ou la racine de votre liane ?
    Ensuite, enlevez toute la terre que vous pouvez autour du pied sans l’abîmer et remplacez la par de la terre plus riche, paillez avec une bonne couche de BRF (bois raméal fragmenté), du fumier (en surface et sur un périmètre en rapport avec la taille de l’arbuste, donc la taille du chevelu racinaire, pas juste au pied).
    Bon courage et bon jardinage
    Cordialement

  36. Christine dit :

    Bonjour,
    C’est tout à fait normal : laissez votre glycine ‘s’installer’, former ses coursonnes, se renforcer. Taillez la soigneusement deux fois par an. Le succès est au bout, mais il faut un peu de patience !
    Cordialement

  37. Christine dit :

    Bonjour,
    La forme ne fait pas grand chose à l’histoire, la glycine fleurira quelle que soit la forme que vous adoptez, si vous lui permettez de former des coursonnes. Vous avez peut être taillé trop court… ou trop tard dans la saison (en septembre ou octobre, par exemple).
    Chaque année vous offre une nouvelle chance de réussir.
    Cordialement

  38. Christine dit :

    Bonjour,
    Il aurait mieux valu prévoir cette intervention et opérer à sève descendue, l’hiver dernier.
    Sciez ce que vous êtes absolument obligée de supprimer maintenant, en effectuant des coupes bien nettes.
    (Et priez…)
    Cordialement

  39. ROUYER MONIQUE dit :

    Bonjour,
    Notre glycine a environ 20 ans, depuis notre arrivée il y a 5 ans, elle etait toute en feuille avec de belles grappes de fleurs, mon mari l’a taillé assez fort il y a 2 ans et depuis nous taillons que les branches envahissantes, cette année, rien….pas de feuilles et les bourgeons sont comme de la paille, j’ai enlevé 1 grand sac de bois mort, mais au tronc il y a de nouvelles pousses, elle est planté en contrebas de ma terrasse et fait 20 metres de chaque côté de ma terrasse, que lui arrive t il? Dois je couper les bourgeons? Je voudrais tellement quelle reprenne, merci de votre aide♥

  40. Ivypoison dit :

    J’ai un beau glycine de plus de 10 ans. Je l’ai laissé grimper sur un grand sapin et il l’étouffe petit à petit, mais le sapin est encore vivant.
    Je me demande cependant s’il faut que j’abatte le sapin et coupe sévèrement le glycine pour le refaire courir sur ma clôture.

    Est-ce une bonne idée ou il vaudrait mieux le laisser comme ça ? (je ne l’ai jamais taillé, mais il donne beaucoup de fleurs)

    Si je le coupe sévèrement, est-ce que ça risque de le tuer ou qu’il ne donne plus de fleurs ?

    https://drive.google.com/open?id=0BxzNaM0j83tBZWF1ZnlJQm5HVkk&authuser=1

  41. Madeleine dit :

    Merci Christine pour vos explications de taille après la floraison printanière. Grâce à vous et à votre site je pense avoir finalement bien compris le principe de taille et de pousse de cette plante qui me le rend à merveille par sa floraison somptueuse d’années en années.

  42. Billon dit :

    Bonjour, à partir de graines j’ai obtenu, à mon grand étonnement, très rapidement des plans de glycine. Ceux-ci ‘profitent’ très bien et ont déjà en moins de trois mois de nombreuses feuilles. Par contre la liane centrale mesure déjà plus de 70 cm d’où partent les feuilles, faut il que je la raccourcisse afin de permettre au plan de grossir ?
    Merci pour votre article très complet et bien détaillé.

  43. Emma dit :

    Bonjour
    Je viens d’emménager et il y a une belle glycine installée avec sur un mur. Belle floraison en avril et actuellement pleine de feuilles et de gousses rien à dire mais elle a ete installée sur des claustras et il y a des mètres et des mètres de lianes derrières avec quelques fleurs et feuilles qui sortent par endroit. Cette glycine se mélange à une vigne vierge que je vais retirer pour laisser la place.
    Faut il retirer ces longueurs de lianes fin mars ? Je souhaite bien la repositionner mais sans trop la fragiliser. Merci pour vos conseils sur la meilleure méthode.

  44. marie france zorbibe dit :

    ma glycine est superbe et fleurit plusieurs fois
    et ensuite des sortes de gros haricots arrivent
    par grappes ils mesurent 20-25 centimetres
    de long sur 2 centimetres de larges jai raconte
    ca a une amie qui a bien rigolee en me disant ca
    n existe pas .alors dites moi c un fruit ou une graine

  45. magallon dit :

    Bonjour j ai une glycine qui pousse cote gauche .y. A t il des glycine qui pousse a droite

  46. Christine dit :

    Bonjour,
    La glycine du Japon s’enroule en principe dans le sens des aiguilles d’une montre, la glycine de Chine s’enroule dans le sens inverse.
    Cordialement

  47. Christine dit :

    Bonjour,
    Mais bien sûr, il s’agit des fruits de la glycine. Ces longues gousses à la peau veloutée contiennent des graines de glycines. Plantez les et vous verrez !
    Cordialement

  48. Christine dit :

    Bonjour,
    Oui c’est un travail fastidieux mais bien nécessaire que vous allez entreprendre.
    Effectivement, attendez la période de repos, je dirais entre décembre et fin février. Vous pouvez soit faire tout le travail en une fois, la glycine supporte en général des recépages méchants. Vous pouvez aussi agir en deux temps, une partie cette année et une autre partie l’année suivante. C’est ennuyeux de s’y reprendre deux années de suite mais la survie de votre plante est alors complètement garantie.
    A vous de voir !
    Cordialement

  49. Christine dit :

    Bonjour,
    Laissez tranquillement ‘partir la liane en la tuteurant et vous la rabattrez à l’hiver prochain. Ensuite, vous pourrez la tailler plus souvent pour créer des petites coursonnes sur toute la longueur.
    Cordialement

  50. Christine dit :

    Bonjour,
    Merci de vos encouragements, envoyez nous des nouvelles !
    Cordialement

  51. Jeannette dit :

    Bonjour, ma glycine qui est plantée en pot a les feuilles qui se couvrent de “tâches de rouille”, elles jaunissent. Pas celles sur les nouvelles lianes qui se sont formées en juillet, mais celles qui ont poussé au printemps. J’ai beau regarder sur les sites internet, je ne Parviens pas a identifier l’origine de ce problème. Je l’arrose régulièrement. Merci par avance de votre reponse

  52. Christine dit :

    Bonjour,
    S’il y a de nouvelles pousses sur le tronc, rien n’est perdu. Laissez les venir, attachez les et taillez seulement le bout, vous devriez avoir des fleurs en avril prochain.
    Cependant, je me demande ce qui arrive à cette plante car il n’est pas normal que ses boutons se dessèchent (en tous cas, pas au mois de mai): utilisez vous du désherbant ? Se pourrait il qu’il y en ait qui ait rigolé au pied de votre glycine ? Des travaux près de l’endroit où elle est planté ? Un autre évènement inhabituel ?
    Cordialement

  53. Christine dit :

    Bonjour,
    Bien sûr, vous prenez toujours un risque quand vous rabattez sévèrement un végétal. Attendez donc une période plus favorable. On considère en général qu’il faut que la sève soit descendue (deux semaines environ après la chute des feuilles), vers le mois de décembre, ou plus tard, en février par exemple. Là vous interviendrez avec un minimum de risque de l’endommager trop sérieusement.
    Cordialement

  54. Pierre Vogel dit :

    Bonjour, tout d’abord je vous adresse tous mes compliments. Il y a maintenant deux ans que j’ai planté une glycine à côté de la balustrade en bois de ma terrasse, et, pour lui donner une certaine structure, j’ai zigzagué les petites pousses entre les barreaux. Maintenant ces pousses sont devenues de véritables lianes d’un diamètre de plus de 2 cm.
    J’ai une grande peur que ma glycine casse les barreaux de ma balustrade, alors que faire pour éviter cette catastrophe, il m’est maintenant impossible de détricoter la liane. Que faire ???un grand merci de votre réponse. Très cordialement

  55. Helene dit :

    Bonsoir, pour ma part les anciens propriétaires de notre maison ont planté notre belle glycine , je pense qu’elle a 6-7ans.Mon soucis, elle part dans tous les sens, et je m’aperçois qu’elle est maintenant au sol! Nous l’avons coupé avt cet été. Elle pousse au dessus d’une palissade en bois qu ‘elle est entrain de casser avec ses racines. Comment faire pour stopper le carnage car elle va faire mourir notre haie sauvage qui l’entoure?
    Merci pour votre aide qui me sera très précieuse.

  56. Christine dit :

    Bonjour,
    En pot, votre glycine est soumise à des stress qu’elle n’endurerait pas en pleine terre : sécheresse et chaleur excessives en été, dessèchement et froid sur les racines en hiver. Cela l’affaiblit forcément et se traduit par une plus grande fragilité de la plante à toutes sortes de maladies et d’attaques d’insectes. Les feuilles de votre glycine sont le témoin de son état général. Si les nouvelles pousses seportent bien, la chute des anciennes feuilles (du printemps) n’est pas grave. En revanche, si une pousse jeune sèche, attention !
    Cordialement

  57. Christine dit :

    Bonjour,
    Malheureusement, vous connaissez parfaitement la réponse : il est urgent de couper la partie de la glycine ‘tricotée’ dans votre balustrade, au risque de voir celle ci exploser un jour ou l’autre sous la poussée de la plante.
    Ceci dit, ce n’est pas dramatique : la plante, bien enracinée et désormais vigoureuse, repoussera bien vite. Cette fois, vous vous assurerez de bien ‘poser’ votre glycine sur la balustrade et ne laisserez aucune branche s’entortiller de nouveau.
    Le temps idéal pour opérer ? Au printemps, au moment du débourrement. Surtout pas maintenant quand la liane est encore bien en sève. Cela l’affaiblirait trop.
    Cordialement

  58. Claude Freyd dit :

    Bonjour,

    J’ai une glycine bien vigoureuse (trois ans) sur une pergola.
    Elle est très belle et fleurit magnifiquement sans taille particulière. Je souhaiterais monter un toit en polycarbonate transparent au-dessus de la pergola pour pouvoir profiter de la terrasse quand il pleut.
    La glycine peut-elle pousser sous cet auvent (j’envisage de laisser 30 à 40 cm de distance entre la glycine et le toit)?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien cordialement.

  59. Christine dit :

    Bonjour,
    Malheureusement, une glycine est une plante extrêmement puissante. Vous pourrez assez aisément contenir la partie aérienne par des tailles régulières, mais il n’en va pas de même pour les racines. Le plus simple est sans doute d’anticiper sa pousse et d’aménager votre palissade pour lui faire la place nécessaire avant que la glycine ne l’abîme…
    Bon, ce n’est sans doute pas ce que vous espériez entendre mais il vaut mieux faire la part du feu pendant qu’il est temps.
    NB Je ne vous conseille pas d’arracher la glycine : c’est difficile et toujours bien dommage…
    Bon courage !

  60. Christine dit :

    Bonjour,
    L’idée est intéressante bien sûr. On se dit que la plante aura de la lumière, de l’air par le bas et que cela devrait lui convenir.
    En pratique, tous les essais que j’ai faits dans ce sens se sont révélés très difficiles entretenir. En particulier, les arbustes sont difficilement accessibles à la taille. Il faudrait au moins un mètre je crois entre la glycine et le toit, pour recréer l’espace qui existe dans les grandes serres, par exemple.
    Maintenant, on progresse en essayant, mais je ne suis pas très optimiste sur cette solution.
    Cordialement

  61. Bonjour,
    J’ai une superbe glycine de 24 ans le long de la maison, le souci est qu’elle fait des rejets au sol qui tapissent énormément le sol, les seuils des portes d’entrées de la maison, si je ne coupe pas régulièrement, (4/5 par an), il y a t il une solution pour éviter ces rejets qui envahissent beaucoup
    Merci de votre réponse et bonne journée
    Christine HERIN

  62. Marido dit :

    Une importante partie de la racine d’une glycine (très étendue) a été coupée par un engin de travaux publiques… Y a -t-il une chance qu’elle y survive, ou est-ce peu probable? Le propriétaire dit qu’elle est “fichue”…

  63. Christine dit :

    Bonjour,
    Il faudrait voir sur place,mais honnêtement, ce n’est pas parce qu’on coupe une racine à une glycine qu’elle est fichue.
    Je vous conseille de la raccourcir fortement dès novembre (quand les feuilles seront tombées) pour lui donner plus de chances de reprise.
    Cordialement

  64. Christine dit :

    Bonjour,
    Malheureusement non, je ne sais pas quoi faire non plus.
    Une petite chose cependant : quand vous supprimez un rejet, il faut faire attention de ne laisser aucune partie de ce rejet mais de le tailler complètement à ras. Sinon, pour tout rejet supprimé, deux fois plus (au moins) repoussent !
    Cordialement

  65. Alexandra dit :

    Bonsoir Christine, je viens d’acheter une maison et à côté de la porte d’entrée se trouve une glycine qui était en fleurs en mai dernier. Aujourd’hui , c’est devenu un amas de tiges et feuilles qui partent dans tous les sens. Comment dois je la tailler vu la saison pour ne pas l’abîmer ? Merci d’avance

  66. pintavy dit :

    bonjour,
    j’ai une glycine depuis 3 ans, elle fleurit pas et ces feuilles sont vertes fluo voire jaune. j’avais mis un goutte à goutte comme pour les autres plantes en pot que j’ai.
    Est ce qu’elle est trop arrosée?
    Faut il mettre un peu d’amendement , , elle n’a grandi que 1 mètre environ sur son axe principal.
    Merci de vos réponses

  67. Christine dit :

    Bonjour,
    Vous avez raison de vous préoccuper du sol dans lequel votre plante est installée et de la façon dont elle est arrosée. De fait, ce sont les seuls facteurs que vous pouvez influencer.
    - L’arrosage : le goutte à goutte n’est pas indiqué pour une glycine, sauf absence prolongée et risque de sécheresse absolue. Un arrosage à fond de temps en temps (toutes les deux ou trois semaines en l’absence de pluies abondantes) est bien préférable. Vérifiez que le drainage s’effectue bien, c’est à dire, que de l’eau coule sous votre pot au bout de quelques minutes d’arrosage. Si ce n’est pas le cas, vérifiez que le fond du pot est bien percé. Si ce n’est pas le cas, percez le… ou changez de pot, fin novembre par exemple.
    - Le sol : une glycine doit pouvoir installer des racines assez conséquentes. Votre pot est-il assez grand ? (50 à 60 cm de diamètre et 60 cm de hauteur au minimum). Le sol est il de bonne qualité ? On ne fait pas pousser une glycine dans du terreau mais dans de la terre franche de jardin. Donc, si vous n’avez pas de jardin, il vous reste à trouver quelqu’un qui en a un et qui voudra bien vous céder un grand sac de terre(environ 200 litres). Vous pouvez ajouter un peu d’engrais, mais ce n’est pas nécessaire, un peu de purin d’ortie au printemps par exemple. Ensuite, vérifiez bien que la terre affleure juste le collet de la glycine, c’est à dire, qu’il n’est pas enterré. C’est moins grave que pour d’autres arbustes, mais quand même.
    Bon courage
    Cordialement

  68. Christine dit :

    Bonjour,
    Oui, une glycine en bonne santé a tendance à partir dans toutes les directions et il faut la tailler pour maîtriser son développement.
    Nous faisons de notre mieux dans les articles du blog, mais c’est long à expliquer par écrit et rien ne vaut la pratique. C’est précisément pour cela que nous organisons des stages !
    Puis je me permettre de vous proposer plutôt de venir nous voir et, si vous habitez notre région, d’adhérer à notre association de jardiniers.
    Cordialement

  69. Gilbert Karin dit :

    Bonjour, j’ai une amie qui vient de tailler sa glycine (début décembre) . la mienne devrait l’être, car j’ai raté une étape ,. oserais encore à cette époque de l’année ? et si non en mars si j’ai bien compris ? merci

  70. Christine dit :

    Bonjour,
    Bonjour,
    Merci de votre message. Vous pouvez procéder en deux fois.
    - enlever dès maintenant les grandes pousses qui sont encombrantes et redonner une forme plus épurée à votre glycine
    - en mars, vous raccourcirez chaque coursonne, pour favoriser une plus belle floraison. Mais ne taillez pas ces coursonnes trop court, au risque de supprimer trop de fleurs !
    Cordialement

  71. Maya honorine dit :

    Bonjour,
    Je vis à l’île de la réunion donc climat tropical et soleil pratiquement toute l’année. Ma glycine à été planté voilà plus de 4ans et demi,elle a un beau feuillage et au passage de l’hiver vers le mois de mai juin elle perd ses feuilles, je l,ai taillé au 3e oeil chaque année mais pas de floraison. Est ce le climat peut influer sur la floraison car jai déjà vu des glycines en fleur en début d’hiver vers juin mais plus en hauteurs dans les cirques là où il fait le plus froid. Pouvez vous me conseiller. En vous remerciant.

  72. Christine dit :

    Bonjour,
    Honnêtement, je ne sais pas vous répondre. Clairement, le manque d’une période de repos peut vraiment gêner une glycine : en avez vous déjà vu en fleurs près de chez vous ?
    Autrement, quatre ans, ce n’est pas très long dans la vie d’une glycine. Donc, si vous avez déjà vu des glycines fleurir dans votre belle île, ne perdez pas espoir pour la vôtre. Expliquez lui calmement vos attentes…
    Cordialement

  73. Thierry ALBERT dit :

    Bonjour,

    Je viens d’acheter dans un magasin Truffaut une glycine (japonaise) montée en arbre.

    Elle est actuellement dans un pot de 30cm de haut sur 45 cm de diamètre (au niveau du haut du pot) mais la terre ne monte pas jusqu’au bord.

    Le tronc fait environ 2 m et les branches montent jusqu’à 2,70 à 3 m

    Je me propose de la transplanter courant mars dans un pot cubique de 60 X 60 X 60cm que je comptais rehausser pour qu’il fasse 75 cm de haut environ.

    Je me pose trois questions :

    1) puis-je la transplanter directement dans un pot aussi grand sans hypothéquer sa croissance future (nous souhaitons qu’elle puisse nous faire de l’ombre sur 2m à 2,50 au maximum et nous limiterons de toute façon son expansion car elle est sur un balcon-terrasse de 1,3m de large)

    2) avec quel mélange de terre?…

    3) le vendeur m’a dit qu’elle avait déjà fleuri. Je trouve pour ma part que les branches montent trop vers le haut (pas assez horizontales me semble-t-il pour, potentiellement, laisser la place suffisante au déploiement des fleurs (glycine japonaise alba). Ainsi:

    –> dois-je tailler court les branches qui partent des 4 ou 5 branches de charpente pour leur donner une nouvelle orientation, voire donner de la force à la glycine pour sa reprise post transplantation?…(quitte à ce qu’elle ne fleurisse pas au printemps prochain)

    –> dois-je au contraire ne tailler que les branches “les plus récentes” en laissant 2 ou 3 yeux seulement?

    –> ou dois-je la transplanter telle quelle et attendre l’été prochain pour la tailler?…

  74. Laurence Gerard Mourlam dit :

    Bonjour,
    La glycine que j’ai plantée, sans la tailler les premières années, par ignorance, n’a commencé à fleurir qu’après plusieurs années de tailles drastiques et régulières. Elle est restée sans fleurs au moins une dizaine d’année. Je commençait à désespérer. Elle a fait sa première fleurs il y a 3 ou 4 ans, puis une centaine la 2e et se couvre depuis d’une multitude de fleurs sur toutes les lianes à l’horizontale.
    Mais elle est maintenant couverte de gousses (c’est très décoratif en hiver) mais qui ne tombent pas, n’éclatent pas et restent en place toute l’année. Faut-il les enlever ? Si oui, à la main ou au sécateur et à quel niveau ? Ces fruits ne pompent-ils pas de l’énergie en restant en place? La floraison sera-t-elle moins belle, ou plus limitée ?
    A propos, ma glycine ne fleurit qu’une fois par an, comment l’inviter à avoir une fleuraison supplémentaire?
    Merci d’avance pour vos réponses et bravo pour votre site. Je me suis promis de faire un tour au Jardin cette année (j’habite dans l’Yonne, c’est pas loin). Il y a tant à apprendre et partager.
    Laurence

  75. Christine dit :

    Bonjour,
    Maintenant que vous semblez bien au point sur la taille de votre glycine, vous pouvez peut être essayer une taille après floraison et l’inciter ainsi à refleurir. J’ai eu la surprise de voir progressivement bien refleurir les miennes.
    Et, oui, les fruits gênent la remontée florale, donc, surtout si vous souhaitez une seconde floraison, il faut les éliminer. En taillant les coursonnes sur lesquelles elles se situent, selon le mode de conduite de votre liane, plus ou moins strict, selon votre habitude.
    Cordialement

  76. zera dit :

    Bonjour,

    J’ai récupéré une glycine et j’ai du coupé les racines avec un sécateur pour la déplanter car les racines étaient énormes et traçaient loin et profond, je l’ai replanté dans un gros pot de 80cms de diam, le tronc à la base fait à peu près 8cms de diam et l’arbre fait 3m, peut elle s’en sortir avec ses racines coupées??? merci!

  77. Jardinera dit :

    Bonjour, quelle joie de lire tous ces fabuleux conseils : .oui il peut y avoir une vie pour une glycine après toutes les erreurs/oublis que j’ai pu faire … Ma glycine de 30 ans, le pied à l’est et la ramure au sud, est magnifique. Mais j’ai laissé pousser au sol une “jolie” liane, qui a tant grossi qu’elle s’est collée au mur de la maison (sans sous-sol) et “étouffe” l’arrête du mur. Votre blog m’a appris qu’il faut la couper au ras du sol ! et sans attendre. Fin mars, la glycine est en bourgeons, et le mur en danger. Quelle précaution particulière prendre pour cette coupe ?
    Merci de votre réponse éclairée, cordialement, jardinera.

  78. Lhoost dit :

    Bonjour,
    J’ai acheté une glycine pour la planter le long d’une poutre en bois. Dois je garnir cette poutre d’un câble en acier ou va-t-elle s’enrouler autour de la poutre?
    De plus je l’ai achetée autour d’un fin support en bambou: je dois enlever ce support, je suppose, mais elle est déjà très haute ( environ trois mètres!!!) dois je la tailler pour l’adapter à la taille de la poutre? Mais je vais alors supprimer les bourgeons en bout de liane! Je suis un peu perdue, pouvez vous m’aider? Merci beaucoup,
    Caroline

  79. Christine dit :

    Bonjour,
    Ne vous inquiétez pas, nous sommes tous passés par ce genre d’interrogation. Ce qui est difficile avec un sujet très jeune, c’est d’imaginer à quoi il va ressembler dans quelques années et, dans votre cas, à quel point cette ‘grosse’ poutre aura peut être fort à faire pour soutenir le poids de la glycine (d’accord ce n’est pas pour l’an prochain…).
    Le problème du câble, c’est qu’il risque de blesser la glycine car sa section est trop fine par rapport à celle des charpentières de la glycine au bout de 5 ou 6 ans. La poutre devrait convenir. N’hésitez pas à aider un peu la nature avec quelques liens cloués sur la poutre pour donner la forme que vous souhaitez à votre glycine. Et, oui, il faut je crois enlever ce bambou car sinon la glycine gardera toujours son empreinte et cela pourrait donner une forme laide à son tronc. En tous cas, vous, la jardinière, saurez toujours à quoi correspond tel ou tel pli dans la ligne du tronc…
    Pour la conduite de formation d’une glycine, ma méthode consiste à la laisser pousser un ou deux ans, le temps qu’elle s’adapte et s’enracine bien. Ensuite, je la retaille bien court et là, elle fait de belles pousses que l’on peut conduire plus facilement, d’autant que ces nouvelles pousses sont costaudes… et assez longues pour qu’on puisse les attacher mais aussi les raccourcir pour aider à la création de coursonnes latérales.
    Cordialement

  80. Christine dit :

    Bonjour,
    Désolée de vous répondre aussi tardivement, mais vous posez beaucoup de questions… Je suis ennuyée car je crois que vous ne prenez pas assez en compte le développement que va connaître votre glycine si elle ‘se plaît’. Et compte tenu des efforts que vous êtes prêts à consentir pour elle, je pense qu’elle va se plaire…
    Pour faire court, le pot que vous proposez n’est pas énorme pour une glycine mais un bon début quand même. Il vous faut maintenant décider quelle forme vous voulez obtenir : vous semblez pencher pour une petite treille. C’est une forme assez exigeante pour laquelle vous devrez apprendre à former des coursonnes.
    C’est exactement le but du stage que nous organisons…. pensez y !
    Cordialement

  81. Christine dit :

    Bonjour,
    Ce n’est pas gagné mais je fais cela régulièrement et j’ai un taux de réussite raisonnable (un peu plus d’une fois sur deux). Pensez à bien arroser si le temps se met au sec. Il faut compter deux ou trois ans de fragilité avant que votre liane soit de nouveau bien installée.
    Cordialement

  82. Christine dit :

    Bonjour,
    Faire un trait de scie bien soigneux et rapproché. Commencer par scier à environ 40 cm du point de taille projeté pour dégager la plus grande partie de la branche (et son poids), puis reprendre la taille à l’endroit définitif, en cherchant à faire une coupe d’un diamètre aussi petit que possible, c’est à dire, en coupant de façon perpendiculaire à l’axe de la branche à supprimer.
    Bon courage !

  83. SEGHIER dit :

    j’ai une glycine que j’ai plante depuis 2009.Elle se porte assez bien .Elle fait beaucoup de feuilles et très peu de grappes .En février , je l’ai taillée et enlevee le branches mortes.Que faire pour qu’elle fleurisse plus au lieu de faire beaucoup de feuilles?Je vous signale que je ne l’arrose pas souvent .

  84. Lhoost dit :

    Re bonjour Christine!
    Merci pour votre réponse!
    Je reviens vers vous, car, jardinière débutante, j’avoue ne pas avoir bien compris votre réponse.
    Ma glycine a 3m de haut: je ne la taille pas? Je la plante le long de la poutre en enlevant le support en bambou? Je l’attache?
    Autre chose: il y a une descente de gouttière quasiment collée à la poutre ( environ 1cm d’écart) : je suppose que la glycine risque de casser cette descente, donc, je ne peux pas l’enrouler autour? Et la faire passer entre la poutre et la gouttière, c’est sans doute trop étroit?
    Encore merci pour vos conseils précieux!
    Caroline

  85. Coco dit :

    Bonjour, moi j’ai une jolie glycine, qui se couvrent tous les ans de chatons..et qui finissent par disparaître !! Qui les mange ? Je ne vois rien, j’ai mis un filet’ à la fin il ne reste que la tige ! Les boutons que constituent le chaton semblent tomber d’eux même, je n’y comprends rien! Merci

  86. Korda dit :

    Bonjour,
    Le tronc de notre glycine de Chine (plantee il y a pres de 50 ans) s est d abord fendu puis a fini par pourrir.
    A ce stade, il y a des pousses de plusieurs mètres qui partent dans toutes les directions. Si on veut former un nouveau tronc de 2,50-3 m, comment doit-on procéder pour neutraliser toutes les autres tiges qui partent de la souche. D avance merci pour vos conseils

  87. Malika dit :

    Bonjour.est ce une glycine peut évoluer dans un grand pot?merci de tous vos conseils.

  88. L'hoost dit :

    Bonjour Christine,
    D’abord, merci pour vos conseils!
    Cependant,la jardinière débutante que je suis n’a pas tout compris: donc, j’enlève le support, mais je ne la taille pas tout de suite. Mais sa taille dépasse la hauteur de ma poutre, et donc, la corniche. Comment faire pour l’orienter le long de celle ci?
    En plus, la poutre est munie d’une descente de gouttière, or, je sais que la glycine peut la casser si elle s’enroule autour. Faudrait il que je plante un support vertical à côté de la poutre afin qu elle s’enroule autour de celui ci, sans risque pour la gouttière?
    Et que voulez vous dire par “liens cloutés “?
    Je sais, je pose BCp de questions, mais j’ai envie de bien faire.
    Merci beaucoup!
    Caroline

  89. Christine dit :

    Bonjour,
    Effectivement, voilà un étrange mystère. Je penche pour deux possibilités, selon l’endroit où vous habitez (climat) et l’environnement de votre jardin (pour les insectes prédateurs) :
    - les bourgeons tombent parce qu’ils gèlent. Je pense au gel car nous avons eu un épisode très froid ce jeudi matin en Bourgogne et les 8 glycines du jardin ont perdu tous leurs bourgeons en raison du gel… (-5° thermomètre + froid ressenti sur ce plateau battu des vents). On les voit bien, simplement ils sont tout noircis et desséchés.
    - les bourgeons sont mangés par les oiseaux ou un insecte (une chenille ? ou peut être plutôt des psylles, un hémiptère). Les oeufs des psylles sont trop petits pour être observables à l’oeil nu et ils sont cachés dans les bourgeons. L’adulte ressemble à une petite cigale (2,5mm). Avez vous observé du miellat ? des va et vient de fourmis ? S’il s’agit bien de psylles, il faut mettre une protection en place (insectifuge ou insecticide) avant l’épanouissement des bourgeons. Je vous réfère à l’excellent livre de M. JP Thorez qui préconise un badigeon en automne ou en hiver, éventuellement additionné d’une décoction de prêle. (Jean Paul Thorez 2011 “Pucerons, mildiou, limaces… Prévenir, identifier, soigner bio” Terre Vivante, Collection l’écologie pratique)

    Et votre glycine reprend son développement tranquillement chaque année après cette première chute des bourgeons à fleurs ?
    Produit elle une floraison estivale ?

    Cordialement

  90. Christine dit :

    Bonjour,
    Oui, si c’est un GRAND pot, et si vous pensez à terreauter régulièrement (enlever la terre de surface et la remplacer par un substrat plus riche.
    Et si vous protégez les racines et du chaud (en été et du froid (en hiver) en isolant ledit pot.
    Cordialement

  91. Monique Guilment-Rousseau dit :

    ma glycine, qui a au moins 46 ans, taillée assez court par mon jardinier à l’automne, présentait quantité de ” petites grappes” qui commençaient à fleurir. Mais il y a eu quelques gelées ces jours- ci, et la glycine, très ensoleillée pourtant, est aussi au bord d’une route où il vente bien! Et ces grappes sont gelées!!! Il en reste quelques-unes plus grosses en fleur. Ma glycine est- elle ” perdue”? A-t-elle gelé parce que c’est peut-être la 1ère fois qu’elle a été taillée, ou parce qu’elle a été taillée trop court? Surtout, que faire??

  92. manuella dit :

    Bonjour,
    J’ai une superbe glycine depuis 10 ans qui fleurissait etait en parfaite croissante jusqu’à ce qu’en aout on rentre de vancances toutes ses feuilles etaient par terre .J’ai trouvé cela bizarre et là elle ne fait rien du tout .Elle est comme morte .Savez vous d’ou cela peut venir merci beaucoup pour votre aide.
    Cordialement

  93. Catherine dit :

    Bonjour,
    J’ai une glycine depuis une dizaine d’années qui n’a jamais fait de fleurs . J’avais perdu tout esoir!
    Je l’ai taillée aujourd’hui en suivant vos conseils.
    J ‘espère que la période du mois de mai convient et qu’il n’est pas trop tard. Elle s’étalait en étouffant les arbustes voisins.
    Puis-je renouveller la taille en été?
    Au niveau climat je suis dans la région Lyonnaise
    Merci pour votre aide.
    Cordialement

  94. Blandine dit :

    Bonjour,

    Nous avons acheté deux glycines (encore petites – environ 3àcm) au mois d’avril 2015 que nous avons rempotées, elles semblaient toutes deux avoir repris, des feuilles vertes poussaient. Malheureusement elles semblent avoir un coup de froid, de gel fin janvier, et depuis lors plus de feuilles, elles semblent mortes, qu’en pensez vous, vont-elles reprendre?
    cordialement

  95. Gilles BRETIN dit :

    Bonjour,
    Je viens de planter 3 Glycines de chine pour les faire grimper sur une pergolas abritant une terrasse, j’ai deux questions: 1/Que cela risque t-il par rapport au fondation de la maison en considérant que les pantes sont à environ 3,5 m de la maison ? 2/ Sur les trois, deux ont mise des feuilles et se développent apriori normalement mais la 3ème à été endommagé par notre vilain toutou qui lui à retiré un peu de sont écorce , les branches avec les boutons n’ont pas de feuilles et ont séchés , dois je couper le bois mort et rabaisser la plante ou laisser telle que ?? Elle mesure environ 1,20 m
    Bien cordialement

  96. RENE dit :

    Bonjour,
    j’ai une glycine assez ancienne (une dizaine d’années), et pour la mpremière fois je pense que les fleurs naissantes ont gelé. Je m’inquiète car je ne vois pas les feuilles repartir. La plante est-elle morte ?

  97. Rodolphe dit :

    Bonjour,

    Nous avons une glycine qui a trouvé la bonne idée de se développer dans le catalpa boule juste voisin.

    Le spectacle est intéressant car la glycine est en train de fleurir alors même que le catalpa n’a pas encore ses feuilles développées.

    Nous nous interrogeons toutefois si nous devons laisser les choses en l’état.
    La glycine étant particulièrement envahissante, ne va-t-elle pas étouffer le catalpa qui une taille d’environ 7m de haut (planté il y a 18 ans comme jeune arbre, idem pour la glycine).
    Doit-on couper à la source et oublier notre catapla fleuri mauve ?
    Merci d’avance pour votre éclairage.

  98. moulin michelle dit :

    bonjour ma glycine qui vient d être plantée (2 mois environ) les feuilles deviennent molles et que pouvons nous faire merci de répondre

  99. Christine dit :

    Bonjour,
    Votre glycine a t’elle repris vie avec toute cette pluie qui est tombée ? Au Jardin des Merlettes, 7 des 8 glycines du jardin sont en train de se remettre des gelées de début mai qui les avaient laissé pour mortes : tous les boutons de fleurs ont séché et sont restés, tout noirs, tristement attachés aux branches. Quelle déception !
    D’où le temps pris pour ma réponse. Il faut parfois laisser les végétaux reprendre leur souffle après un épisode climatique très stressant. En Bourgogne, nous avons eu quelques nuits à -5° début mai et certains végétaux (kakis, rosiers, glycines, certains arbustes) ont assez mal pris la chose. Ils renaissent tout doucement et ce temps pluvieux les aide bien. Qu’en est il de votre côté ?
    Cordialement

  100. Christine dit :

    Bonjour,
    C’est trop tard de tailler une glycine début mai. Il vaut mieux agir fin mars, quand vous commencez à bien voir les bourgeons de fleurs. En mai, la sève est montée et, en taillant si tard, vous privez votre arbuste liane de beaucoup de ses réserves.
    Et ensuite, quand elle a bien poussé, on la retaille fin juin, début juillet, pour une nouvelle floraison fin août ou en septembre. Si on trouve le temps, on retaille ensuite encore une fois, pour supprimer les grands gourmands qui se développent dans tous les sens et guider la sève vers les coursonnes qui produiront des fleurs.
    Cordialement

  101. Christine dit :

    Bonjour,
    Voyez la réponse que j’ai faite à Manuela : avec un peu de chance, votre glycine est en train de reprendre vie. Je ne vous dis pas de l’arroser, la météo s’en charge en principe !
    Cordialement

  102. Christine dit :

    Bonjour,
    En principe, à 3,5m des fondations de la maison, vous êtes tranquille.
    Pour le reste, laissez votre plante repartir et vous la taillerez plus tard, quand vous verrez clairement l’état des différentes branches. Il n’y a pas d’urgence.
    Et grondez ce petit chien, ce n’est simplement pas permis de goûter l’écorce des plantes de son maître. Pire, ça peut être dangereux pour lui, alors dites lui bien…
    Cordialement

  103. Christine dit :

    Bonjour,
    Vous voyez aux autres questions posées sur ce blog que nous nous sommes tous fait du souci pour nos glycines vers la mi mai.
    En principe, un bon nombre d’entre elles sont maintenant bien reparties. Cependant, il faudra s’en souvenir cet été s’il fait très chaud par exemple car les plantes ont été fragilisées et les conséquences ne se font pas toujours sentir tout de suite.
    Donc prudence et surveillez bien vos plantes cet été, ne les laissez pas avoir soif.
    Cordialement

  104. Christine dit :

    Bonjour,
    Si elle n’est pas trop haute, vous pouvez parfaitement contenir le développement de votre glycine en la taillant comme il est expliqué dans l’article et en gardant ainsi le meilleur des deux : catalpa et glycine ! La taille d’hiver sera facile à gérer car vous verrez bien ce que vous ferez. En été, ce sera plus dur de se repérer, à cause des feuilles du catalpa. Vous vous contenterez donc de raccourcir les grandes pousses nouvelles de la glycine en ne laissant qu’environ 5 feuilles sur chaque nouvelle pousse.
    Bon courage, ce sera sans doute très joli !
    Cordialement

  105. Christine dit :

    Bonjour,
    Hélas, voyez les autres questions, les glycines ont bien souffert cette année…
    Je n’ai jamais eu autant de questions sur un même sujet. Ce qui montre bien que le choc a été sévère !
    Cordialement

  106. Christine dit :

    Bonjour,
    Comme je l’ai répondu aux autres jardiniers, toutes les régions de France ont été touchées tour à tour.
    Mais à 46 ans, votre glycine a probablement stocké toutes les réserves nécessaires dans ses racines pour repartir. Pouvez vous m’envoyer un message pour me confirmer que c’est bien le cas et que votre glycine a maintenant de belles pousses ? Voyez les réponses que j’ai faites aux autres jardiniers. C’est pour les glycines nouvellement plantées que le problème est plus grave.
    Cordialement

  107. Christine dit :

    Bonjour,
    Désolée mais c’est un peu trop long à vous expliquer comme cela. De toutes façons, il valait mieux attendre la fin des gelées pour opérer.
    Lancez vous : choisissez quelques pousses bien vigoureuses, attachez les autour du vieux tronc ou tressez les. Et supprimez toutes les autres à la base. Soyez assez sélectifs pour que les pousses conservées forment de belles charpentières.
    Cordialement

  108. Christine dit :

    Bonjour,
    Comme j’ai répondu à une autre personne : la question que vous posez est trop difficile à expliquer par écrit, il faut faire.
    Essayez : installez un support bien solide et enroulez votre glycine dessus. Observez ce qui se passe et agissez en conséquence.
    Bon courage !

  109. Christine dit :

    Bonjour,
    Il s’agit peut être d’un manque de soleil. Si elle pousse bien, ce n’est ni un problème de sol ni un problème d’arrosage. Donc ensuite, le souci le plus fréquent est le manque de soleil. A quelle exposition est elle plantée ?
    Cordialement

  110. Raynaud Elisabeth dit :

    Bonjour, j’ai planté une glycine depuis 15ans, malheureusement elle est en train de défoncée mon écoulement d cela terrasse et j’ai peur qu’elle casse ma terrasse. Comment faire pour détruire une radine qui sort a cet endroit la, il faut couper entièrement la Glycine???
    Merci d’avance pour votre aide.
    Cordiale salutations
    Elisabeth

  111. Bonneau helene dit :

    Bonjour, merci de me dire si je peux enlever les ”longues tiges” sur lesquelles sont apparues les fleurs (magnifiques cette année!) et actuellement avec des gousses dessus : il y en a bcp, elles descendent très bas et ce n’est pas joli! Merci pour vos precieux conseils tout au long de nos apprentissages et pour votre réponse. Très cordialement , Hélène Bonneau

  112. jottrand beatrice dit :

    Après grosses pluies,orage, j’ai trouvé un tapis de feuilles vertes sous ma glycine….quel stress a-t-elle eu… Je me demande si elle va survivre, pourtant elle a encore beaucoup de feuilles, est-ce que je suis la seule à avoir eu ce phénomène après les grosses pluies? Dois-je faire quelque chose?

  113. Jonathan dit :

    bonjour,

    Je suis du Québec et notre glycine se porte comme un charme, belle floraisons croissance très rapide… même un peut trop sans taille c’est un fouillis monstre!!

    Ma question j’ai un énorme érable, les première branche sont à environ 8m du sol. Est ce que je peut planter un glycine au pied de celui-ci? J’aimerais qu’elle puisse grimper sur ce dernier et s’y répandre… mais est-ce que le réseaux de racine pourra bien se développer avec celui de l’arbre bien établie??

  114. Loïc M dit :

    Bonjour
    J ai un pied de glycine presque centenaire qui est mal entretenue des branches dans tous les sens envahie par des ronces et je souhaiterais lui redonner sa jeunesse, puis je couper les branches à la base de sol pour qu il puisse repartir, mais a quel période fait il le faire ?
    Merci

  115. luc dit :

    Bonjour,
    j’ai une magnifique et veille glycine avec un énorme tronc.
    Une partie de la glycine repose sur des montants métalliques mais j’ai peur que le poids devienne vraiment trop important. Du coup, je me demande s’il est possible de planter une des extensions dans le sol pour que cette extension se renforce et fasse une sorte de tronc secondaire qui aiderait à supporter le poids … est-ce possible ?
    ce n’est pas tant pour la structure métallique que cela m’ennuie mais plus pour la glycine car j’ai peur qu’elle casse.
    merci d’avance de réponse

  116. Annie dit :

    Bonjour,
    J’ai une glycide mauve que j’ai planté au printemps l’an passé, elle mesure maintenant deux mètres, je ne l’ai jamais taillé. Cette année elle a fait des petites grappes, plutôt courte, moins de 10 cm, blanchâtre, aspect velours. Est-ce que vous savez ce que c’est? Je me demandais si ça pouvait être des graines. Pourtant les graines sont dans la gousse. Sur d’autres tiges elle fait 3 fleurs. Merci.

  117. Adam dit :

    Bonjour,
    J’ai une glycine achetée fleurie en mars 2015, j’ai pu la mettre en pot. Au printemps 2016, aucune grappe n’est sortie, normal après un rempotage me suis-je dit. Je dois effectuer une taille en vert en août pour limiter sa taille et revenir à un format plus raisonnable. Dois-je me limiter aux lianes qui ont poussé de 1/1.5m ou puis-je m’attaquer aux bois pour déjà favoriser les bourgeons au plus près du tronc et travailler la forme générale ? Aussi, quelle règle suivre pour éclaircir le feuillage en cette saison ?
    cordialement

  118. karine chavepeyer dit :

    bonjours j’ai planté une glycine en pleine terre elle a 2ans elle monte sur le cadre d’une balançoire j’ai dirigé ses branche ou plutôt les lianes sur le contour du cadre et j’ ai des branches qui descentes en fouillis dois je les coupés ? et comment? elle a juste donner une petite grappe de fleur couleur lilas cette année je dois vous avouer que je n’ai rien fait jusque maintenant je n’ ai aucune connaissance en ce domaine merci de me conseiller suis un peu perdue salutations

  119. Duriez dit :

    Bonjour, nous avons une magnifique glycine qui est sûrement très ancienne , plusieurs mètres de long sous un balcon et belle épaisseur de tronc . Cette année, catastrophe, nous nous attendions à l’avoir fleurir, les bourgeons étaient formés et rien! Pas une fleur , pas une feuille ! Y a-t-il un espoir quenelle ne soit pas morte ?

  120. Christine dit :

    Non, ne vous inquiétez pas, tant qu’elle a des feuilles, elle se porte bien. Il y a probablement eu un épisode froid juste au moment où les boutons floraux débourraient. En ce moment, elle devrait commencer à refleurir : voyez vous des boutons ?
    Cordialement

  121. Christine dit :

    Bonjour,
    Malheureusement, je ne peux pas vous guider comme ça de loin. Mais oui, il faut tailler chaque branchette de votre glycine chaque année, et plutôt deux fois : une fois en début de printemps et une fois en été. Allez y doucement pour commencer, laissez 5 à 6 feuilles sur chaque nouvelle pousse et enlevez complètement (taillez à ras) les pousses qui dérangent trop. Quand vous aurez compris comment cette liane réagit, vous vous lancerez davantage, OK ?
    Cordialement

  122. Christine dit :

    Bonjour,
    Si elle se plaît bien dans son pot, vous pouvez tailler votre glycine, sans souci.
    A votre place, en été, je me contenterais de bien réduire la longueur des nouvelles pousses qui se sont beaucoup allongées. Je réserverais la sélection de coursonne à la taille d’hiver, à sève descendue.
    Cordialement

  123. Christine dit :

    Bonjour,
    Oui, les cosses qui contiennent les graines de glycine sont très allongées et ont l’aspect du velours, très doux et joli, de couleurs différentes selon les variétés (et aussi leur âge, car elles foncent souvent au bout de quelques mois). A part les grappes de fleurs et les gousses, la glycine ne produit rien d’autre. Il s’agit peut être d’une ébauche de grappe qui va se former dans les prochains jours ? C’est vrai qu’elles ont une forme parfois un peu bizarre…
    Cordialement

  124. Christine dit :

    Bonjour,
    Oui, vous pouvez tout à fait enterrer une tige de glycine, la casser un peu et la maintenir dans le sol pour qu’elle s’enracine. Cela s’appelle une marcotte et les glycines sont faciles à marcotter. Compter environ un an à 18 mois pour un bon enracinement.
    Vous obtiendrez ainsi une nouvelle glycine qui pourrait servir de glycine de remplacement, ce qui vous permettrait de tailler très sévèrement l’autre et d’alléger ainsi son poids.
    En revanche, ne comptez pas sur la nouvelle pour alléger le poids de l’ancienne : si vous les laissez s’enrouler l’une dans l’autre, cela ne fera qu’aggraver votre problème, je le crains !
    Cordialement

  125. Christine dit :

    Bonjour,
    Franchement, une glycine ‘presque centenaire’ mérite plus d’égards.
    Vous aurez un bien plus beau résultat si vous prenez le soin de bien dégager la glycine de toutes les ronces qui l’envahissent (je sais, c’est parfois beaucoup plus simple d’y aller carrément, à la débroussailleuse, mais bon, ici on parle de jardinier d’art !)
    Lorsque vous verrez bien le tronc de la glycine sur toute sa longueur, vous repérerez où il y a des départs possibles et où vous pouvez donc scier ce tronc, de façon à garder une aussi grande longueur que possible, tout en assurant un renouvellement des branches grâce à ces départs. Si vous ne voyez rien, enlevez par exemple un tiers de la longueur.
    Arrosez bien le pied de la plante
    Priez, espérez, observez…
    Quand vous aurez des nouvelles pousses d’au moins 50 cm de long, attachez les pour leur donner une forme. Vous les taillerez l’hiver prochain et les travaillerez ensuite pour créer de belles coursonnes.
    Bon courage
    Cordialement

  126. Christine dit :

    Bonjour,
    Hélas oui, pas de solution miracle.
    Que celui à qui ce genre de mésaventure n’est jamais arrivée vous lance le premier la pierre. Pour ma part, j’ai fait un certain nombre d’erreurs avant de comprendre définitivement qu’il faut penser aux racines de ce que l’on plante… à horizon 50 ou 100 ans ! C’est cela aussi, le jardinage ‘durable’ !
    Bon courage
    Cordialement

  127. Christine dit :

    Bonjour,
    Non pas tout à fait les enlever, plutôt les raccourcir, sauf s’il y a vraiment trop de végétation. Il faut renouveler votre bois, souvenez vous.
    Cordialement

  128. Christine dit :

    Bonjour,
    Cette année a été bien difficile et orages et grêle n’ont pas épargné nos végétaux.
    Mais… pour les végétaux d’ornement en tous cas, la saison n’est pas si mauvaise car il y a eu beaucoup d’eau et on en manquait.
    Ce n’est pas la même chose en arboriculture fruitière : les fleurs dévastées, les jeunes fruits gelés, c’est l’an prochain que l’on pourra (peut être) se consoler. Cette année, c’est bien raté !
    Cordialement

  129. Christine dit :

    Bonjour,
    Vous avez bien raison de vous poser cette question. Il y a en effet deux difficultés pour votre glycine : les racines de l’érable, et son ombre. Essayez de louvoyer (en tous cas au début, pour créer un espace sans racine là où vous la planterez, et un petit dégagement de lumière aussi.
    Ou alors, faites la démarrez de plus loin et arriver dans l’érable (je ne sais pas si c’est possible dans votre jardin). Ça peut aller loin, une glycine…
    Cordialement

  130. Huet dit :

    Bonjour ,
    J’aimerai savoir pourquoi ma glycine ne fleurie qu’une seule fois au printemps ?
    Merci

  131. Claudie dit :

    Bonjour.
    Nous avons construit autour de notre terrasse une pergola . La pergola fait 14 m de long et nous avons place 8 poteaux poteaux de 2 m 15 de haut. Combien de wisterias devons nous planter. Un pied a chaque poteau ?
    Merci d’ avance pour votre reponse.

  132. Leroux Nathalie dit :

    Bonjour,
    J’ai une glycine d’environ 4ans qui est plantée à environ 2metres d’une fosse septique…
    Est ce ça peut poser des problèmes ?
    D’autant que celle se plaît beaucoup à cet endroit…elle pousse très vite..
    Merci..nathalie

  133. Nadj dit :

    Bonjour,
    Nous sommes installés depuis 3 ans maintenant dans une maison où était plantée une glycine.
    Elle n’a jamais fleuri mais envahi notre (petit) jardin… Du coup, on la taille “sauvagement” 2 ou 3 fois par an…
    Y’a-t-il un secret dans la taille pour avoir des fleurs, ou y-a-t-il des types sans fleurs ???
    On pense sérieusement à la couper pour mettre une platnte plus fleurie (passiflore) à la place car elle n’a pas beaucoup d’attraits…à moins d’une floraison miracle !
    Merci pour vos conseils

  134. layep dit :

    Bonjour, je viens de craquer j’ai acheté une glycine blanche et je vais la planter bientôt. Il ya des lianes qui poussent et certaines sont cassées et / ou sèches au bout, faut’il les couper, si oui à quel niveau? merci!!!

  135. Geneviève dit :

    Bonjour,
    J’ai fait une bêtise durant la canicule cet été. J’ai pendu à une branche assez grosse de ma magnifique glycine en pot une petite lanterne à bougie pour la déco nocturne. Le résultat est que 8 jours plus tard, toutes les feuilles des branches latérales sont mortes. Je les ai éliminées. C’est très triste. Le bois avant beaucoup chauffé et a gardé une boursoufflure. Quand dois-je tailler cette grosse branche morte et ses ramifications ?

  136. Christine dit :

    Bonjour,
    La plupart des glycines ont du mal à bien ‘remonter’ (refleurir). Veillez à ce qu’elle ne manque pas d’eau au début de l’été et surtout, taillez les jeunes pousses au mois de juin, cela l’aidera à refleurir.
    Cordialement

  137. Christine dit :

    Bonjour,
    Non, surtout pas, ce serait beaucoup trop.
    Une glycine couvre facilement 8 mètres de long. Simplement, il faudra la tailler progressivement pour qu’elle forme bien des coursonnes porteuses de fleurs tout le long de ses branches principales.
    Donc voyez, mais à mon sens, 4 glycines seraient bien suffisantes. Si vous en plantez des plus fragiles, vous pouvez en ajouter deux autres.
    Cordialement

  138. Christine dit :

    Bonjour,
    En 4 ans, les racines ont eu le temps de rejoindre la fosse septique, je pense.
    Je dois avouer mon incompétence en cette matière. Si c’est tout simplement une fosse dans le sol, la plante s’en nourrira et se portera aussi bien que possible si la fosse est elle même bien gérée, c’est à dire si des produits nocifs n’y sont pas envoyés. Mais encore une fois, je n’en connais pas bien le fonctionnement.
    Cordialement

  139. Christine dit :

    Bonjour,
    Pauvre glycine… si vite jugée et condamnée !
    En principe toutes les glycines fleurissent mais elles ont besoin d’une bonne exposition. Si votre glycine est trop à l’ombre, elle ne fleurira pas ou peu.
    En ce qui concerne vos tailles ‘sauvages’ : quand les pratiquez vous ? Si vous taillez les bourgeons à fleurs, vous éliminez évidemment une bonne partie de la floraison. Mais je suis sûre que vous y avez pensé.
    Donc mon conseil : regardez si une autre plante fait de l’ombre à cette glycine et s’il y a moyen de la dégager un peu. Si elle est bien éclairée, apportez un peu d’engrais (genre fumier, en octobre), taillez en ce moment les longues pousses en laissant toujours environ trois bourgeons à la base de chaque nouveau rameau et ne taillez pas en avril avant la floraison (présumée).
    Bonne chance
    Cordialement

  140. Christine dit :

    Bonjour,
    Le plus urgent est que votre plante s’adapte à son nouveau milieu. Ne vous pressez pas de la tailler car vous lui retireriez autant de réserve de sève. Quand les feuilles seront tombées, vous pourrez raccourcir.
    Cordialement

  141. Christine dit :

    Bonjour,
    Que celui qui n’a jamais fait ce genre de bêtise vous jette le premier la pierre !
    Vous taillerez tranquillement cet hiver et votre glycine se remettra très bien de ses lumineuses aventures.
    Cordialement

  142. Nicolette dit :

    Bonjour Christine,
    j’ai dans mon petit jardin une glycine à longues grappes qui fleurissait bien suite à mes tailles printanière et estivales. Depuis quelques années, elle forme des grappes de fleurs, mais celles-ci ne s’ouvrent pas et tombent encore en boutons. Je ne pense pas que des oiseaux picorent les boutons. Le problèmes est que ceux-ci s’atrophient et tombent. Sinon, le plant semble bien se porter: la pousse est bonne.
    Merci d’avance pour vos conseils.

  143. brigitte dit :

    A quelle distnace des fondations d’une maison une glycine doit-elle être plantée pour éviter tout risque futur pour la maison? Merci d’avance pour votre réponse

  144. Podeur dit :

    Bonjour
    J’ai planté il y a 2 ans une glycine en forme d’arbre pleureur avec un cerceau en feraille pour donner la forme du pleureur.
    Elle n’à jamais été coupée.
    Les feuilles sont très denses et très vertes au niveau de l’arceau mais en pointes elles commencent à remonter en se tortillant sur elles mêmes.
    Si je les “dé-tortille” elles descendent jusqu’au sol.
    Que faut-il faire les laisser faire ou les “dé-tortiller” et les couper.
    Si les couper à quelle longueur ??
    Merci

  145. Christine dit :

    Bonjour,
    Je pense qu’une règle simple est de considérer que le système racinaire d’une glycine est comparable à celui d’un arbre, un tilleul par exemple.
    Si vous respectez ce principe, vous serez à l’abri des déconvenues auxquelles se heurtent tant de jardiniers
    Bien cordialement

  146. Christine dit :

    Bonjour,
    Conduire une glycine en arbre pleureur demande des soins attentifs, en particulier en ce qui concerne la taille (je pense, au moins 3 fois par an). Et ce d’autant plus que votre liane se portera bien et aura tendance à émettre beaucoup de nouvelles pousses.
    Malheureusement, le mode de taille est trop complexe pour être expliqué dans un mail. Peut être dans un article ultérieur, ou alors, en stage, au Jardin !
    Cordialement

  147. Christine dit :

    Bonjour,
    Honnêtement, c’est une vraie colle que vous me posez et la première réponse est : je ne sais pas, tout simplement.
    Donc il faut procéder soigneusement, tels des détectives.
    La première hypothèse qui vient à l’esprit, c’est un problème de sol : c’est insidieux parce qu’on ne voit rien, et très important pour la plante. Observez ce qui a pu se passer autour de cette glycine : d’autres végétaux, moins costauds que votre glycine ont ils tendance à dépérir ? A perdre leurs feuilles trop tôt ? A refuser de fleurir ? Y a t’il une sécheresse particulière dans cet endroit de votre jardin ? Avez vous répandu des produits (désherbants par exemple) ? Effectué des traitements inhabituels sur des végétaux alentour ?
    Ensuite, les problèmes de voisinage : y a t’il une nouvelle construction récemment autour de vous ? Ou un arbre qui aurait poussé petit à petit et qui maintenant mettrait votre glycine dans l’ombre une partie de la journée ? Avez vous repeint ou sablé votre maison, vos volets ?
    Enfin, il peut y avoir des animaux qui mangent une partie des racines, mais j’ai tendance à écarter cette possibilité puisque vous indiquez que la pousse est bonne.
    Jardinez, c’est beaucoup observer son jardin : observez le bien et il vous indiquera la solution.
    Bonne chasse !
    Cordialement

  148. Sophie DELDON dit :

    Alors moi je n’ai aucun problème de fleurs, de vigueur et de beauté pour ma glycine. Par contre, plantée très près du mur de la maison, on m’a conseillé de l’éliminer. Et oui… Je l’ai donc tronçonnée, mais que dois-je faire pour l’empoisonner de façon à ce qu’elle ne reparte pas de plus belle (car je suis convaincue que c’est ce qu’il va se passer si je ne fais rien).
    P.S.: n’ayez pas peur j’en replanterai une à une autre endroit ;-)

  149. Christine dit :

    Bonsoir,
    Désolée, pas de poison ici, c’est contraire à nos méthodes : pelle et pioche et beaucoup de ténacité, c’est tout.

  150. theobald dit :

    Bonjour,

    Pouvez vous m’indiquez la période ou la glycine porte des feuilles ? (et fera donc de l’ombre) merci

  151. Christine dit :

    Bonjour,
    Les glycines sont en fleurs vers le mois d’avril puis leurs feuilles poussent début mai. En ce moment (mi novembre), ces feuilles sont encore là, et bien vertes. Elles tomberont vers le début décembre.
    Cordialement

  152. Gwen dit :

    Bonjour

    J’ai une glycine , plantée il y a plus de dix ans. Aujourd’hui J’ai remarqué sur 2 branches des pustules oranges qui ne partent pas en grattant . Sur une des 2 branches l’écorce se délite.
    Que dois-je faire?
    Merci

  153. Nathalie dit :

    Bonjour,
    Installée depuis 3 ans dans une nouvelle maison avec une superbe glycine, celle ci a dépéri l’été dernier.
    C’est donc au printemps 2016 que j’ai dû coupé le tronc à la base car celui ci était infesté de gros ver blanc que je n’ai pu identifié sur internet.
    Elle a refait des pousses au niveau des racines, mais je les ai coupé au fur et à mesure, ne sachant pas quoi faire.
    Dois je les laisser, ou déraciner le tronc pour ne récupérer que les nouvelles pousses ?
    Vous en remerciant.

  154. Christine dit :

    Bonjour,
    C’est dommage que vous ayez supprimé toutes ces pousses qui étaient autant d’essai de votre glycine pour revivre…
    Laissez la maintenant émettre de nouvelles pousses et attachez les dans la direction que vous souhaitez au fur et à mesure de leur pousse. Cela leur évitera de s’abîmer en traînant sur le sol.
    Au printemps, vous taillerez ces pousses en les rabattant d’un tiers environ pour les renforcer et vous attacherez les rameaux secondaires qui seront émis par la suite le long de ces branches.
    L’an prochain, à la chute des feuilles, vous pourrez supprimer les pousses que vous considérerez superflues, selon la forme que vous souhaiterez donner à cette glycine.
    Bon courage et, dans le doute, laissez un peu plus de végétation qu’un peu moins. Il sera toujours temps de faire le tri par la suite. Mais souvenez vous, les végétaux ont besoin de feuilles pour respirer. Avec un peu de patience, vous reformerez une jolie glycine rapidement. Si elle était importante en volume, ses racines doivent être imposantes et elle redémarrera vite.
    Mais ne la rabattez plus au sol s’il vous plaît.
    Cordialement

  155. Christine dit :

    Bonjour,
    Hum, on n’aime pas trop voir de petites pustules sur nos plantes, n’est ce pas ? C’est malheureusement probablement une maladie cryptogamique qu’il faudrait soigner le plus rapidement possible. Mais sans photo, je ne peux vraiment pas me prononcer. essayer de trouver un jardinier (dans votre ville ?) qui puisse vous renseigner. Si vous voyez que les pustules progressent et que la branche se dessèche, n’hésitez pas à supprimer la branche (ou les branches) malades… et jetez là à la poubelle, pas au compost !
    Désolée de ne pas être plus précise, mais les consultations à distance sans visuel n’engagent pas à des diagnostics trop formels.
    Cordialement

  156. Ghislaine dit :

    Bonjour,
    Nous venons d’acheter une glycine que nous voudrions bien “conduire” en cordon – comme on le fait parfois avec des pommiers. La plante a un tronc de 0,40 m de hauteur et ses deux belles branches font 1,20m de plus. Nous aimerions que la taille du tronc ne dépasse pas 1 m de hauteur et donc qu’ensuite les deux branches partent de chaque côté, mais nous ne savons pas trop comment faire, que nous conseillez-vous? Il faudra certainement tailler les branches partant du tronc pour qu’il puisse grandir mais après …? Merci beaucoup par avance pour votre aide. Bien cordialement

  157. Christine dit :

    Bonjour,
    La glycine se prête très bien à une conduite en cordons. La plus jolie (et plus vieille) que j’ai vue à ce jour se trouve au jardin de Kew, près de Londres. Elle court quasiment au ras du sol.
    Comme pour les arbres fruitiers il vous faut progressivement ‘monter’ la forme en la laissant s’allonger chaque année puis revenir en réduisant pour laisser des coursonnes latérales se former, et donc porter des fleurs tout au long du cordon, puis la laisser s’allonger de nouveau, réduire, etc. Ça marche très bien.
    Si cela vous semble obscur, une visite au Jardin des Merlettes s’impose…
    Cordialement

  158. laurence de Surirey dit :

    Bonjour Christine
    il y a chez mes parents une glycine ou plutôt 3 pieds de glycine centenaires (c’est peut-être la même qui a marcotté). Elle est magnifique mais hélas menace de faire écrouler un muret et une énorme racine empêche le passage dans un portillon où elle créé une sorte de marche d’une trentaine de centimètres de haut. Dans quelle mesure peut-on envisager une coupe drastique qui consisterait à ne laisser que les plus grosses branches et à découper cette énorme racine ? Dans l’affirmative en quelle saison le faire ?
    Merci de votre aide.

  159. Christine dit :

    Bonjour,

    Oui, en principe les glycines supportent une taille très sévère et c’est en ce moment (sauf quand il gèle) le bon moment pour opérer, quand la sève est descendue dans les racines. Votre végétal souffrira donc moins d’une taille effectuée à cette saison : il perdra moins de réserves puisque celles ci ont migré en profondeur. Il est absolument déconseillé d’opérer des tailles de restructuration quand la liane est ‘en vert’ (quand la sève circule).

    Ceci dit il y a, évidemment, des précautions à prendre.

    La première est d’essayer de ‘cartographier’ le mieux possible l’entrelacs des racines de cette vénérable et donc de comprendre quelles branches sont reliées à quelles racines. Oui, je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire. Passez cependant du temps sur l’exercice car il en vaut la peine. Comme vous le comprenez bien, toute branche en aval d’une racine coupée mourra. SAUF SI, et c’est important, certaines racines se sont soudées, ce qui arrive fréquemment. Comment faire pratiquement ? Essayez de dégager la base des branches en vous aidant d’une pelle sur une quarantaine de centimètres de profondeur.

    Une fois que vous comprenez les conséquences des tailles que vous pourrez être amenée à entreprendre, vous sciez les branches que vous souhaitez éliminer, soit à leur base, soit, si c’est insuffisant, sur leur racine. C’est en particulier ce que vous devrez faire sur cette grosse racine qui empêche désormais l’ouverture du portillon. Vous la dégagez puis vous la sciez et vous dégagez les branches qui sont en aval.

    La seconde précaution est de ne pas opérer sur tous les points noirs en même temps si, commme je le comprends à vous lire, chacun implique une opération assez traumatisante pour votre belle glycine. Cette année, vous choisirez de vous occuper du mur et dans deux ans vous vous occuperez du portillon (ou vice versa). Cette situation n’est pas advenue en quelques années et peut donc souffrir un certain délai si cela vous permet de préserver ce beau végétal.

    En revanche, quand vous aurez décidé d’agir, conduisez votre plan de coupe de bout en bout rapidement. Ne laissez pas une partie de la glycine déterrée, en exposant la plante aux chocs thermiques, pour revenir avec une scie quelques semaines plus tard.

    Et comme vous aurez imposé un gros traumatisme à votre plante, soyez plus attentive cet été que d’habitude. Arrosez la s’il fait chaud ou si le printemps est sec, ce qui arrive parfois.

    Dernière chose : après une grosse coupe, il arrive souvent que l’arbuste réagisse en produisant beaucoup de rejets. Pensez à les supprimer soigneusement sauf si l’un d’entre eux vous est utile pour former une nouvelle charpentière.

    Bon courage.
    Cordialement

  160. Thierry ALBERT dit :

    Nous avons planté en avril 2016 à Paris une glycine arbre japonaise dans un pot de 50 x 50 x50 cm avec mélange de terre végétale Truffaut, un peu de terreau (environ 1/3?…) et un peu de sable. Elle a fait une quinzaine de fleurs et le feuillage s’est bien développé jusqu’en mi ou fin juin, avant de s’arrêter, semble-t-il. Puis très progressivement la couleur des feuilles s’est éclaircie. Vers le 10 juillet nous avons horizontalisé quelques branches (enjeu ombre). Elle a continué à jaunir progressivement. Nous avions posé un goutte à goutte fin juin-début juillet, puis un moment après nous avons constaté que de nombreuses racines se développaient en surface. Début septembre nous avons remplacé ce goutte à goutte par des arrosoirs…quoiqu’il en soit l’arbre a perdu ses feuilles dans le courant de l’automne, prématurément. En résumé nous avons le sentiment que la glycine n’a pas réellement poussé en 2016…le tronc a aujourd’hui un diamètre de 45 mm et la longueur du tronc entre la surface du pot et le bas des branches est de 1,5 m soit 2m à partir du sol. Nous n’avons du coup fait aucune taille cet hiver ni mis aucun amendement si ce n’est, courant 2016, à deux reprises je crois, 2 ou 3 poignées, en surface (grattage léger seulement à cause des racines en surface) d’un amendement organique Truffaut, mélange de fumier (bovin, ovin, chevalin) de marc de raisin, de compost végétal et d’algues (1,2% d’azote organique non uréïque, 1% d’anydride phosphorique, 1 % d’oxyde de potassium). Nous redoutons qu’elle ne repousse pas cette année ni ne fleurisse…(le plus important restant qu’elle pousse–> enjeu d’ombre). Elle est exposée au nord-est, sur une terrasse au 5èm et dernier étage à Paris mais bénéficie d’un ensoleillement une bonne partie de la journée l’été, notamment. Cet hiver nous avons enveloppé le pot de truc à base de coco (idem à la surface pour la protéger un peu du froid). Que devons-nous faire dans ce contexte taille?…amendement?…

  161. Mirielle dit :

    Bonjour
    Je dois remplacer la pergola dans mon jardin, car le bois est quasiment pourri. Une magnifique glycine, ancienne vue la taille du tronc et des plus grosses branches, à depuis de nombreuses années poussé le long des poteaux de la pergola, et s étend joliment chaque année, formant un toit naturel et parfumé.
    Les “lianes”, très épaisses, s étant littéralement incrustées sur les poteaux, j ai peur de ne devoir les couper pour enlever l installation, et qu une coupe aussi sévère ne soit fatale à ma belle glycine :-(
    Que me conseilleriez vous ?
    En vous remerciant par avance et bien cordialement.

  162. Christine dit :

    Bonjour,
    Oui vous avez raison de faire attention car les végétaux n’aiment pas trop ce genre d’opération radicale.
    Essayez au maximum de garder ces lianes très épaisses : peut être pouvez vous essayer de scier les poteaux juste avant et après la liane ? Au fil du temps, le bois du poteau finira par pourrir et partira tout seul.
    Il ne s’agit plus ici de jardinage à proprement parler. Si vous avez la chance de connaître de connaître, c’est le meilleur ‘support’ que vous puissiez trouver. Pour la glycine, il s’agit juste de limiter les dégâts autant que possible, vous n’aurez probablement guère de choix.
    Ceci dit, la meilleure saison pour intervenir serait en tout début d’hiver, quand la sève est bien descendue et avant les gelées. En ce moment au contraire, la sève monte à toute force et c’est un moment mal choisi pour intervenir sur votre végétal de manière lourde : pouvez vous attendre la fin de la saison et consolider la structure (avec des béquilles) entre temps ? A vous de voir, la sécurité prime tout, de toutes façons, ok ?
    Bon courage, ce sont toujours des opérations délicates.

  163. Christine dit :

    Bonjour,
    Effectivement, vous tournez autour du problème dans votre exposé mais vous percevez très bien ce qui manque à votre plante : une bonne terre de jardin, franche et en quantité. Un pot, même de 50 X 50 X 50cm n’est pas suffisant pour un végétal à grand développement comme une glycine.
    Ensuite, il ne faut pas utiliser de goutte à goutte sur une glycine mais un arrosage à fond de temps en temps (réponse vague certes, mais ça dépend essentiellement de la pluviosité générale : installez un pluviomètre ?)
    Et vous avez raison, pour l’instant (et environ les trois années qui viennent) la seule chose qui compte, c’est que votre glycine s’enracine correctement. Quand elle commencera à faire de vraies pousses (plus d’un mètre) il sera temps de la draper puis de la tailler progressivement pour installer des coursonnes et former la tonnelle que vous souhaitez.
    Alors ? Voyez ce qui se passe cette année. Si pas de progrès,

      en novembre prochain

    :
    1- Procurez vous de la terre de jardin chez un ami
    2- Achetez un pot aussi grand que possible, verser un peu de gravier au fond pour drainer, pas de sable
    3- Transplantez votre glycine : si les racines ne vous semblent pas en bon état, achetez en une autre.
    Cordialement

  164. Patrick Peyrot dit :

    Bonjour, après lecture de votre blog ainsi que des nombreux commentaires, je vous expose mon “gros” problème… Il y a 6 ans que nous avons acheté une maison de ville avec un carré dédié à la végétation ! Nous avons immédiatement planté une glycine arbuste… Pendant 5 ans, tout c’est très bien passé, elle grandissait, fleurissait, feuilletait normalement comme convenu dès le départ et soudain au mois de juin dernier, les feuilles ont séchées en 1 semaine… L’inquiétant, c’est qu’1 rosier grimpant, planté là par les anciens propriétaires s’est desséché également dans le même temps !!! J’ai demandé à mon cher voisin, s’il avait effectué un arrosage spécial mais il m’assure que non & je le crois car les plantes de son côté sont en pleine forme. La seule chose de différente des autres année que j’ai effectué à proximité, c’est la plantation à moins d’1 mètre de 2 fougères adultes, récupérées chez un ami qui sont morte aussi… :-(
    Ce printemps la glycine n’a rien de vivant qui pousse, le bois se casse facilement, donc, morte.
    En résumé, que dois-je faire pour retrouver un sol sain !
    J’ai évidement récupéré des graines que je compte faire pousser pour remplacer l’aïeule si le sol le veut bien ou les laisser pousser en pot !
    Merci pour avoir lu & de votre réponse
    Patrick Peyrot
    D’autant que j’aimerai planter un olivier pas loin de cet endroit

  165. Christine dit :

    Bonjour,
    Effectivement, le problème que vous exposez est bien préoccupant. Je suis assez d’accord avec vous pour attribuer a priori vos soucis à un problème de sol et peut être de pollution du sol car le dessèchement subit est souvent une manifestation de ce genre de problème.
    Retrouver un sol sain ? Hélas, quand il y a des attaques de pourridié, par exemple, on préconise de creuser, creuser et d’enlever le sol pour le remplacer par de la terre venue d’ailleurs (et, on l’espère, en meilleur état).
    Cette solution n’est pas facile ni agréable à mettre en oeuvre… mais en tous cas, pour l’olivier, il faudra attendre que ce problème soit réglé.
    Bien cordialement

  166. Brigitte SALOUF dit :

    Bonjour Christine
    Merci beaucoup pour votre site et vos informations très précieuses.
    J’ai une glycine bleue depuis plusieurs années plantées devant chez moi qui n’a jamais beaucoup fleuri mais qui faisait quelques grappes de fleurs.
    J’ai fait faire un ravalement à la chaux l’année dernière et cette année, il n’y a aucun bouton et les feuilles commencent déjà à apparaître.
    Est-ce un problème de taille ou de sol qui a du être imbibé pendant les travaux ?
    Que puis-je faire pour qu’elle fleurisse l’an prochain ?
    Cordialement

  167. Patrick Peyrot dit :

    Merci pour votre réponse et vos conseils… Le remplacement d’une grande partie de la terre est commencée (un voisin à de la bonne terre à me donner), mais à la retraite et des problèmes de santé, ce n’est pas évident mais comme dit la pub : Je l’aurai un jour, l’aurait ;-) Comme la saison pour planter l’olivier n’est plus très longue, je me concentre sur cette activité pratiquement tous les matins… J’estime avoir encore 15 jours de “boulot”. La racine de l’ancienne glycine était toute sèche et facilement enlevable contrairement à sa réputation !
    Encore merci Christine
    Patrick Peyrot

  168. constant danielle dit :

    Bonjour à tous,
    J’ai une magnifique glycine dans le jardin qui promettait vraiment une floraison exceptionnelle.
    Malheureusement, ce matin, les fleurs n’étaient plus que des “chandelles”.
    Pouvez-vous m’indiquer si cela est dû à un coup de froid
    ou si c’est la terre qui n’est pas au bon niveau de composition ?
    danielle constant
    20 avril 2017

  169. Mortier odile dit :

    Bonjour

    Ma glycine n a pas de feuilles cette année et les fleurs qui sont cette année en nombre important ne se developpent plus la couleur est fade, les fleurs sont molles. J ai egalement a proximité une vigne vierge meme constat, feuilles molles et certaines sont marrons
    Pouvez vous me conseiller
    Vous remerciant

  170. Leboeuf Joelle dit :

    Ma glycine est plantée depuis une dizaine d’années et là elle va fleurir . Hier , j’ai remarqué que ces feuilles étaient frippées comme après une geléé et pourtant j’ai lu qu’elle supportait des températures négatives jusqu’à -15° . Je l’ai arrosée , car le manque d’eau se fait sentir ces jours_ci .Malgré l’arrosage , elle est toujours pareille ce matin. J’ai deux autres glycines plantées à des endroits différents , le même constat se fait . Qu’en pensez_vous ? …Merci d’avance pour vos conseils , bien cordialement .

  171. alain dit :

    Bonjour et merci pour tout vos conseils. Vue le temps de sais dernier jour j’ai bien peur que ma glycine a prix un sérieux coup de gelé!! Elle 2 ans elle était très bien parti. Mais la je constate que les feuilles sont toutes flétrie et commence a jaunir et ceux-ci du pied a la tête. Que puis je faire pour la sauver? Merci avance

  172. bernadette allouette dit :

    Bonjour,suite à une nuit de gel après plusieurs semaine de chaleur exceptionnelle ma glycine qui croulait sur une multitude de petites grappes de fleurs prometeuses a grillé les fleurs ressemblent à des queues de rat et quelques futures feuilles sont brûlées aussiles azalées et hortensias ont subi le même sort,faut-il couper ce qui est mort ou bien non aurai-je des fleurs cette année ? Merci d’avance pour votre réponse

  173. Barbier sylvie dit :

    La gelée a eu raison des fleurs de ma glycine que dois je faire, dois-je les couper?

  174. Madame Lee dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord, merci beaucoup pour vos conseils grâce auxquels depuis 2 ans je suis entrain de redonner sa splendeur à une glycine laissée à l’abandon plusieurs années.
    Ma glycine était il y a quelques jours toute prête à fleurir, les grappes étaient formées et n’avaient plus qu’à s’épanouir quand 2 coups de gel matinaux consécutifs semblent lui avoir fait beaucoup de mal. D’autres plantes, comme mes hortensias, buddléias et asperges au potager :-( en ont également souffert. Je me demande si je dois laisser la glycine en l’état ou si je dois couper toutes les fleurs qui sont ramollies?

  175. guillaneuf dit :

    bonjour, j’habite dans l’Allier, ma glycine que j’ai depuis plusieurs années qui fleurie 2 fois par an à gelé je ne sais comment faire dois je couper les fleurs “mortes?
    merci d’avance pour vos conseils
    cordialement Flo

  176. Philippe dit :

    Bonjour j’ai acheter une clycine il y a trois ans et je n’ai toujours pas de fleurs pourtant elle pousse bien que faut-il faire ?

  177. Christine dit :

    Bonjour,
    La glycine est parfois capricieuse : la vôtre manque peut être de soleil ?
    Une autre raison pour laquelle une glycine ne fleurit pas, c’est lorsqu’elle a été taillée en contre saison : l’avez vous taillée début mars ? Si oui, ne cherchez pas trop, vous avez probablement supprimé ses bourgeons floraux.
    Mais le soleil est important aussi, pas seulement la lumière.
    Cordialement

  178. Christine dit :

    Bonjour,
    Hélas, toutes nos glycines ont bien souffert du gel ces deux dernières semaines : quel spectacle navrant !
    La seule chose à faire pour l’instant : arroser vos plantes qui, en plus des souffrances dues au gel, souffrent de sécheresse. Dans un mois environ, vous verrez bien les nouvelles pousses et il sera bien temps de nettoyer les dégâts dûs au gel. Ne vous pressez pas, au risque d’enlever des bourgeons en bon état.
    Cordialement

  179. Christine dit :

    Bonjour,
    Désolée pour vos belles plantes : on a eu la même chose ici au jardin.
    Non, voyez ce que j’ai répondu à l’autre personne : ne faites rien pour l’instant. Attndez un mois environ
    et ARROSEZ ! dès maintenant
    Cordialement

  180. Christine dit :

    Bonjour,
    Hélas oui, c’est le froid !
    Mais courage, votre glycine va s’en sortir.
    Vous aurez juste manqué cette belle floraison
    Moi aussi j’ai eu le coeur serré en voyant l’état de mes 8 petites glycines au Jardin des Merlettes (en ville, elles n’ont pas souffert, protégées par les hauts murs)
    Cordialement

  181. Christine dit :

    Bonjour,
    Nous sommes tous dans la même panade, mais nos plantes s’en sortiront : pensez à les arroser
    Bon courage

  182. Christine dit :

    Bonjour,
    Oui biin sûr, le gel : voyez mes réponses aux autres jardiniers(e). Heureusement, les glycines, c’est solide
    enfin, en principe !
    Pensez à arroser pour aider les plantes qui, en plus d’avoir bien froid, souffrent de sécheresse.
    Cordialement

  183. Christine dit :

    Bonjour,
    Pour votre glycine, cela aura été une bonne chose sans doute qu’elle ne redémarre que tout doucement car, voyez mes commentaires aux autres jardiniers, leurs glycines, parties tôt et fort, ont gelé la semaine dernière : toutes nos glycines ont gelé en fait.
    Mais elles s’en remettront… comme la vôtre d’ailleurs, si vous pensez à bien l’arroser car elle a sans doute soif.
    Cordialement

  184. Christine dit :

    Bonjour,
    Non ne faites rien pour l’instant car on n’est pas sortis de la zone de turbulences. D’ici un mois vous nettoierez. pour l’instant, arrosez seulement
    Cordialement

  185. Christine dit :

    Bonjour,
    Attendez quelques semaines avant de commencer le nettoyage s’il vous plaît
    Entre temps, arrosez.
    Pour la glycine, les prochaines fleurs seront en juillet. Les hortensias, eux, devraient nous sortir une floraison grâce à de nouveaux bourgeons.
    Cordialement

  186. Christine dit :

    Bonjour,
    Arrosez la au pied, tranquillement. C’est dommage pour la floraison gâchée mais je crois que ce n’est pas grave.
    Cordialement

  187. Mimisan dit :

    Bonjour
    Je vais donner le lien de votre blogue à une amie qui se pose des questions pour sa glycine.
    Combien d’années faut)il à une glycine bien entretenue pour commencer à fleurir?
    Merci pour la réponse que vous pourrez nous donner.

  188. Tauzin dit :

    Bonsoir à tous,
    Heureuse de vous lire,c’est la première fois que je m intéresse à cette force de la nature !
    Nous avons acheté une maison il y a 3 ans et nous avons une glycine géante 8 mètres de haut, plusieurs lianes traversent le sol elles grimpent au sommet d un sapin et enserrent un cerisier qui donne encore quelques fruits.
    Que faire ?
    Les couper semble dur comme du fer ?
    Un stage d été dans notre jardin serait bienvenue vue le nombre de pieds de glycines !
    Bien à tous.
    Merci

  189. martine dit :

    Bonjour,
    Ma glycine est en fleurs, est ce que je dois tailler les fleurs ou le bout des tiges au fur à mesure qu’elles fanent merci

  190. pascal dit :

    Bonjour,
    J’ai une question sans réponse, peut on tailler un bois de charpente trop haut. des bourgeons se formeront ils sur ce vieux bois? je précise bien qu’il ne resterait qu’un bout de tronc. Et si oui quand le faire, en fin d’hiver ou en été?
    glycinement votre

  191. Bardoux Nathalie dit :

    Bonjour
    J’ai une glycine de 20 ans environ qui est exposée sud et qui depuis quelques années végétait un peu, nous l’avons taillé en février assez court surement beaucoup trop et sans conseil, bref, aucune fleurs évidemment mais surtout pas de feuille. Est il possible que nous l’ayons tué ? peut -être que de tous petits bourgeons ont été gelé, mais cela semble quand même inquiétant.
    Est il possible que la glycine perdait sa vitalité à cause d’un tilleul environ à 10 mètres qui prend le dessus car il pousse magnifiquement …
    merci beaucoup
    Nathalie

  192. Christine dit :

    Bonjour,
    Bien exposée (au soleil), votre glycine peut fleurir dès sa deuxième ou troisième année si elle a formé quelques coursonnes, c’est à dire, si vous ne l’avez pas trop laissé ‘filer’ en nouvelles et longues pousses mais avez pratiqué des tailles intermédiaires (après floraison, mi été et éventuellement fin d’automne)
    Cordialement

  193. Christine dit :

    Bonjour,
    La sorte de taille que vous devez pratiquer, c’est à dire choisir quels ‘troncs’ garder et quels troncs supprimer, doit plutôt s’effectuer en hiver ou, tout au moins, à sève descendue, quand la liane est au repos.
    Oui, c’est dur à faire, mais il existe de bonnes petites scies. C’est malheureusement indispensable si vous souhaitez préserver cerisier et sapin. A vous de choisir mais vous voyez bien qu’un ‘enserrement’ peut rapidement devenir un ‘étranglement’ et quand il s’agit de glycine, cela peut aller vite.
    Bon courage !

  194. Christine dit :

    Bonjour,
    Laissez tranquillement défleurir votre glycine, certaines rafles s’élimineront d’elles mêmes en se desséchant. Autant de travail fait. D’autres se chargeront peut être de gousses (surtout en automne), ça peut être joli aussi.
    Quand les jeunes pousses apparaîtront, vous attendrez quelles s’allongent bien et commencent à s’aoûter (c’est à dire, à se durcir, la cellulose des tiges se transformant peu à peu en lignine plus rigide). Vous les taillerez alors à environ un tiers de leur longueur, en supprimant éventuellement des branches en surnombre. Vous obtiendrez ainsi une seconde floraison à la mi été. (ou plus tôt, selon les régions et les variétés).
    Cordialement

  195. ALBERT dit :

    Bonjour,

    Ma glycine arbre (tronc de 2m) plantée sur une terrasse à Paris en avril 2016 dans un pot de 50 x50 x50 avec à peu près ce même tronc il y a un an, avait fait une quinzaine de fleurs en 2016; cette année, j’ai compté 450 boutons et la floraison fut très belle (entre le 10 et le 22 avril environ). On a coupé les restes de fleurs et les feuilles ont véritablement commencé à pousser; sauf que j’ai remarqué il y a quelques jours que certaines feuilles jaunissent déjà, avec également des tâches marrons, irrégulières, sur l’extérieur ou à l’intérieur des feuilles; en revanche les pétioles et la base des tiges semblent normales. l’année dernière, elles avaient commencé à jaunir très légèrement dès la première quinzaine de juillet; mais là c’est bien pire!!!! le tour du pot et le dessus ont été protégés tout l’hiver avec une petite paillasse en fibre de coco que j’ai laissée. Je surveille les besoins en eau…ces symptômes peuvent-ils indiquer qu’elle manque de minéraux, après cette floraison très généreuse?…quoi faire?…merci pour votre retour. Thierry

  196. Claire celine dit :

    Bonjour,j’ai plusieurs très jeunes glycines wisteria blanches et violettes obtenues par semis,combien de temps dois-je patienter avant de voir apparaître les premières fleurs?

  197. Christine dit :

    Bonjour,
    Vous le comprenez bien, intervenir sur un sujet âgé est toujours délicat. On ne le fait qu’en dernier recours, si vraiment on n’en peut plus (d’un sujet envahissant, ou qui cache la vue, ou qui s’est dégradé, etc.). Dans ce cas, cela vaut le coup de courir le risque d’un accident conduisant à la perte de notre plante.
    Bon, donc si vous en êtes là, il vous faudra attendre l’arrêt de la végétation et la descente de la sève pour opérer avec le minimum de risque. Cela se passe en général en novembre. Vous taillerez donc, le moins possible et peut être la mort dans l’âme, par un jour clair et sans gel, en faisant des coupes bien nettes.
    Oui, je pense que vous aurez une bonne surprise au printemps. Il vous faudra alors reformer tranquillement votre plante et ne pas la laisser ‘filer’ cette fois. Une fois, passe encore, mais deux ! Elle pourrait se venger et refuser de fleurir un certain temps.
    Cordialement

  198. Christine dit :

    Bonjour,
    Il est encore trop tôt pour se prononcer. Le glycines du jardin qui ont beaucoup souffert du gel n’ont pas encore reformé de bourgeons, mais je sais que cela va venir.
    Alors, patience, encore 2 ou 3 semaines probablement, peut être un peu plus. Cela dépend du temps chez vous.
    Et veillez à ce que votre plante ne manque pas d’eau entre temps (sansla noyer toutefois…)
    Cordialement

  199. Angelique dit :

    Bonjour,
    J’ai une glycine qui doit être agée vu la taille du tronc… Mais voilà elle est incontrôlable ! Au point que je réfléchis fortement à la supprimer…
    Les tiges poussent à une vitesse folle, toute les semaines il faut tailler… Avez vous une idée de quoi faire? Une taille franche pour ralentir la pousse peut être ?
    Ça combiné à un rosier grimpant, j’ai l’impression d’être esclave de mon jardin ahah

  200. alain dit :

    Bonjour je revient vers vous pour ma glycine et tout d’abord merci pour votre réponse.
    J’avais peur quelle soit gelé mais pour finir elle bien reparti a fait de nouveaux bourgeons

  201. Christine dit :

    Même chose au Jardin des Merlettes : après de grosses gelées, il faut savoir être un peu patient (et prudent) et laisser passer un peu de temps avant de s’activer avec des sécateurs…
    C une bonne nouvelle ! Et je pense que beaucoup de jardiniers qui se sont inquiétés sur ce blog vont découvrir la même chose.
    Cordialement

  202. Christine dit :

    Bonjour,
    En fait, pas forcément très longtemps. Enfin, tout dépend de votre patience. Mais la 3ème ou la 4ème année, ça devrait être bon.
    Cordialement

  203. Christine dit :

    Bonjour,
    Une taille soigneuse en hiver, en supprimant quelques coursonnes superflues. Puis une taille d’après floraison et une à la mi été = trois tailles X environ 2 ou 3 heures = 6 à 9 heures maximum pour une plante splendide.
    Pensez à tout ce que l’on fait au long de l’année qui ne donne pas un pareil résultat !
    Cordialement

  204. Christine dit :

    Bonjour,
    Bien entendu, vous avez mis le doigt dessus. Votre glycine se développe très bien mais… elle est bien à l’étroit dans son pot. Et avec les journées quasi estivales que nous avons eues en mai… Dur dur d’être glycine à Paris en terrasse.
    Une maison à la campagne, peut être ?
    Cordialement

  205. Catherine dit :

    Ma glycine est en façade je dois faire des travaux, comment faire pour permettre à l’ artisan d’installer son échafaudage?
    Par ailleurs ma glycine fleurit à la fois blanc comme à l’origine et mauve je pense que c’est le porte greffe.
    Merci de votre réponse

  206. Christine dit :

    Bonjour,
    Ce n’est vraiment pas le bon moment mais si les travaux ont lieu maintenant, essayez de détacher autant que possible la glycine de son support sur la façade et taillez la en préservant un maximum de charpentières. Arrosez la bien et ce jusqu’à la période de repos.
    Si l’artisan doit intervenir plus tard, attendez le plus possible avant sa venue.
    Cordialement

  207. Catherine dit :

    Merci de votre réponse à propos des travaux de façade qui n’auront lieu qu’à l’automne. A propos de ma glycine à deux tiges, une blanche d’origine et une mauve qui me semble être le porte greffe, ne faudrait il pas essayer de couper cette dernière qui est beaucoup plus vigoureuse que l’autre et pourrait à la longue l’étouffer ?
    Cordialement

  208. Christine dit :

    Bonjour,
    Oui, tout à fait. Si le porte greffe est mauve, c’est normal qu’il soit plus costaud que le greffon. Si vous ne supprimez pas cette pousse robuste, il est sûr qu’elle va prendre le dessus sur la glycine greffée qui va s’affaiblir petit à petit. Donc taillez la le plus vite possible.
    Cordialement

Laisser un commentaire