Des coccinelles… partout !

10 avril 2012

Il fait encore bien froid dans nos jardins, et les feuilles et les fleurs tardent à pousser. Mais elles ne se découragent pas et ont de nouveau investi nos jardins, prêtes à passer à l’offensive sur les pucerons qui ne manqueront pas d’éclore aux premières chaleurs.Vous n’en avez pas encore vu dans votre jardin ? Mais avez vous assez regardé ? Les insectes, c’est un peu comme les champignons : pour les trouver, il faut y croire…

En principe, un jardin en bonne santé abrite de nombreux insectes. Des auxiliaires, qui aident le jardinier, mais aussi des ravageurs. C’est important de vérifier leur présence pour connaître les dangers éventuels et les remèdes déjà en place. Les coccinelles ne sont pas les seuls insectes très utiles au jardinier (voir l’article “Lutter contre les pucerons ? Il  a les coccinelles bien sûr, mais pas seulement”) mais ce sont les plus connus. Nous vous proposons ici quelques pistes pour vous lancer à la recherche de celles qu’abrite sans doute votre jardin.

Sur les troncs de rosiers

Elles doivent savoir que les pucerons apprécieront les jeunes pousses qui sortiront sous peu. On les voit donc à la base des grands buissons, sur les jeunes feuilles de rosiers botaniques (au centre) ou sur les troncs des rosiers grimpants (à gauche).

1 Branche rosier2 Rosier botanique3 Tronc rosier

Sur les arbres fruitiers

Et puis aussi sur une rosette de pommiers (fleurs à gauche et feuilles à droite), sur les branches de cerisiers palissés (au centre).

4 Fleurs de pommier5 Cerisier palissé13 Sur bourgeon de pommier

Dans les grandes herbes

15 Promenade

Et sur les arbustes

Ici sur les jeunes pousses de genêt (à gauche), ou jouant au mimétisme sur les chatons des saules marsault (au centre) ou en promenade sur les feuilles marcescentes de charme (à droite).

7 Genêt à balais8 Mimétisme bourgeons aule marsault7 Charme

Voici encore cette image d’une coccinelle sur des fleurs d’osmanthe (osmanthus heterophyllus).

10 Osmanthus heterophyllus

Oui, décidément, il est difficile de ne pas rencontrer ces petites bêtes partout au travail dans le jardin. Des chasseuses infatigables à l’affût de tout côté, sur des végétaux (à gauche, sur un brin d’herbe, à droite, au pied de campanules) ou sur des supports (au centre, sur un piquet d’acacia).

11 Sur brin d'herbe12 Sur piquet acacia13 pied de campanules

A vous de regarder dans votre jardin … Et faites attention en vous promenant… car elles sont aussi dans la litière du sol !

14 Seule dans litière

Si vous avez envie de vous intéresser à la vie des insectes dans votre jardin, venez suivre le stage ‘ravageurs et maladies des arbres fruitiers’ : c’est facile, intéressant, et on en sort encore plus curieux de toute cette activité que nous méconnaissons bien souvent.


Laisser un commentaire