Travaux d’automne : pensez aux engrais verts

28 octobre 2011

Nous sommes heureux d’ouvrir une page pour nos collègues de ‘Terre d’Humus’ qui consacrent leur lettre d’automne à la culture des engrais verts. Ils nous rappellent combien il est important de profiter de ces belles journées d’automne pour semer ces plantes qui amélioreront le sol du jardin pendant que la nature semblera au repos.

“Bonjour à tous, amis de la Terre et de l’Humus,

En préambule, je rappelle que les engrais verts sont des plantes semées après une culture et dans l’attente d’une autre, dans le but de ne pas laisser le sol à nu, d’entretenir la fertilité du sol et d’assurer la continuité de la vie au jardin : la Nature laisse t’elle un sol à nu ?

Le rôle des engrais verts se situe à plusieurs niveaux :

  • dans le sol, les racines “travaillent” la terre et l’ameublissent, évitant le tassement et la compaction des sols nus
  • ces mêmes racines utilisent les éléments minéraux mobiles (nitrates, autres, …) qui sans leur présence seraient lessivés et perdus pour la “banque” du sol. Elles extraient aussi des éléments des cailloux de la roche mère en décomposition, pour les rendre disponibles ultérieurement pour les légumes à venir. Certaines plantes extraient le soufre, d’autres le phosphore, le potassium. Ci dessous, photo de gauche, des nodosités sur racines de trèfle blanc.
  • enfin, les racines établissent des échanges avec les organismes du sol (vers de terre, bactéries, …) . Par leur présence, elle assure la continuité de la vie en fournissant de la nourriture à ces ouvriers du sol, comme les nomment Joseph POUSSET. Les ouvriers du sol, nourris l’hiver, seront nombreux à répondre présents au printemps pour jouer leur rôle d’approvisionnement des plantes en éléments nutritifs.
  • quant aux parties aériennes, elles forment un parapluie qui protège le sol du martèlement des pluies. Elles hébergent de plus une faune qui contribue à la biodiversité de votre jardin et à la biodiversité générale qui en a bien besoin. Ci dessous au milieu un opilion (araignée) chasseur de limaces, sous une feuille de navet et, à droite, une larve de syrphe dévoreuse de pucerons.

Nodositésopilion-kolarve-syrphe

Trouver des informations sur les engrais verts :

Vous trouverez une information riche sur la toile (électronique) sur les engrais verts. Sur le site Terre d’Humus, les principaux articles qui y sont consacrés concernent :

  • Des généralités sur les engrais verts,
  • La description des différentes plantes qui peuvent agir comme engrais verts,
  • Mon premier essai ‘Biomax’ en 2009,
  • L’enchaînement Biomax – petits pois (printemps) / mélange poireaux+navets+salade+carottes+trèfle incarnat (automne)

Avec la fonction recherche fraîchement installée sur le site (colonne de droite vers le haut) , en tapant engrais verts, vous trouverez tous les articles qui en parlent de près ou de loin.

Si maintenant vous souhaitez inviter les engrais verts en votre jardin, il est encore temps de le faire. Pour cela, demandez le guide et les tarifs. Je propose en effet aux jardiniers des engrais verts que vous pourrez semer seuls ou mieux, en mélange (ce que les agriculteurs appellent les Biomax). Je vous concocterai le petit mélange de plantes adapté à votre climat (Nièvre ? Côte d’Azur ? Hautes Alpes ? Bretagne ?) et à votre sol.

Pour les engrais verts d’automne, c’est la dernière ligne droite ! Un rattrapage sera possible au printemps (mars) pour les cultures de mai-juin.

À bientôt et bon jardinage d’automne !

Yann Labûche “

Consulter le site de Terre d’humus


Laisser un commentaire