Quelques images de la fête des fruits 2010

25 octobre 2010

Le 17 octobre s’est tenu la première fête des fruits au jardin. Notre but : faire connaître et apprécier les fruits de Bourgogne. Pour cela, montrer la grande variété des espèces disponibles et les faire goûter et apprécier par les gourmands, petits et grands, sous toutes leurs formes : crus, cuits, en jus, en beignets et en gâteaux.

Tellement de variétés !

La Mairie de Saint Loup, co-organisatrice de la fête, nous a offert l’hospitalité au Foyer Rural et l’association nivernaise des Croqueurs de Pommes, le G.R.E.F.F.O.N., a installé une magnifique exposition de fruits de Bourgogne dans la grande salle du bas. De nombreuses personnes ont apporté les fruits de leur jardin pour identification. Certains arbres ont été plantés il y a si longtemps que personne ne connaît plus leur nom. Les pomologues du G.R.E.F.F.O.N. ont donc été bien occupés toute la journée à renseigner les visiteurs. Une exposition murale et un comptoir de livres spécialisés complétaient le dispositif d’information.

Croqueurs1 l'expoCroqueurs1 vue d'ensemble FRCroqueurs3 Librairie

La dégustation des fruits

Les voir, les sentir, connaître leur nom, c’est bien. Et pour mieux les connaître, on a pu ensuite les goûter. Une idée discutée et mûrie depuis longtemps avec Monique Duteil, l’inspiratrice de cette fête des fruits. Au Foyer Rural, bien à l’abri, on a pu apprécier la finesse de texture, la saveur de certains fruits, l’acidité ou l’âpreté des autres. Comparer aussi le même fruit, cru et cuit, les poires par exemple. Les haies de notre région abritent encore par exemple de nombreux poiriers dont les fruits sont laissés à terre alors qu’ils sont un vrai régal, caramélisés doucement dans un jus de coings ou dans une somptueuse Tatin aux poires. A méditer… En tous cas, un exercice qui réjouit les cœurs !

Atelier dégustation

Les beignets de pommes

Nathalie BALL, de la pâtisserie “Nathalie”, s’est prêtée au jeu et a préparé des beignets pour la gourmandise de tous. Chacun a ainsi pu se régaler et essayer de deviner quelle pomme avait été utilisée : Reinette, Boskoop, Calville… ? En fait, toutes, car la jeune pâtissière cosnoise, assistée de son père, le chef cuisinier Maurice Ozeray et de sa mère, Elisabeth, s’est intéressée, en professionnelle avertie, au comportement des différentes variétés à la cuisson. Et le débat reste ouvert : sucre glace ou non, sur votre beignet ?

Beignets 1Beignets 2Beignets 3

Une expérience gastronomique inoubliable… et un grand merci à ces pâtissiers de talent !

Beignets 4

L’atelier de jus de pommes

Une petite fabrique installée au milieu du jardin fruitier a produit du jus de pommes frais toute la journée. Le pressoir et le broyeur ont été efficaces, mais surtout Rémy, Jean Jacques, Michel  et  Michael, quatre compagnons qui n’ont guère chômé. Les pommes utilisées provenaient du jardin des uns et des autres, des pommes  négligées car trop petites et souvent acidulées. Mais en jus, quel régal ! Chacun a bu son verre et parfois remporté une bouteille pour le repas du soir. Une équipe sympathique et vraiment efficace.

Jus 1 Le broyeurJus 2 LogistiqueJus 3 Le pressoir

Le concours de pâtisserie

Nous avions peur de la timidité de nos candidats. Et effectivement, certain(e)s ont eu du mal à se laisser convaincre de participer. Tant la modestie est aussi imprégnée au fond du cœur de nos cuisinier(e)s que leur savoir-faire. Là, nous avons finalement pu aligner une belle brochette de gâteaux et le jury a eu du mal à se décider. Quatre critères ont été retenus pour le classement : le goût, bien sûr, mais aussi la présentation, l’originalité et la façon dont le fruit avait été mis en valeur. Après une longue délibération, le jury, qui comprenait un professionnel, un vrai gourmet, un connaisseur de fruits, une maîtresse de maison et un enfant a énoncé le palmarès suivant :

  • 1er prix : Madame Chantal BERNOT, de Saint Loup des Bois, pour son “hérisson”, une charlotte à la reinette blanche dressée en forme de hérisson,
  • 2nd prix : Madame Françoise GIRAUD, de Saint Loup des Bois, pour sa tarte Tatin aux coings,
  • 3ème prix : Madame Monique SAUJET, de Saint Martin sur Nohain, pour son “délicieux aux pommes” préparé avec des pommes ‘Châtaigne’,
  • 4ème prix : Madame Marie Noëlle CRAMER, de Saints en Puisaye, pour sa tarte aux pommes fondante, si fondante !
  • 5ème prix, Madame Madeleine GORRAND, de Saint Loup des Bois, pour sa tarte aux pommes (reine des reinettes) et rhubarbe.

Merci à tous les candidats, de la part du Jardin des Merlettes, et aussi de la part de l’école de Saint Loup des Bois, car tous les gâteaux ont été prestement vendus, dès la publication du palmarès, au profit de la caisse de l’école.

Concours 1 les gâteauxConcours 2 le juryConcours 3 Les prix

Et Bravo à toute l’équipe pour cette belle journée. Rendez vous à tous, visiteurs, jardiniers et gastronomes le 16 octobre 2011 !

Le déjeuner des bénévoles



Laisser un commentaire