Taille d’hiver et palissage des rosiers

1 avril 2010

Une fine équipe s’est réunie ces 9 et 10 mars au Jardin des Merlettes pour le premier stage de l’année : un cours sur la taille d’hiver des rosiers. Tour à tour, les élèves ont taillé toutes les formes de rosiers de la roseraie : rosiers miniatures et paysagers, puis des rosiers buissons, des rosiers haut buisson, enfin des rosiers demi-tige et grimpants, de variétés modernes et anciennes.

La taille des rosiers buissons

Avant

Aloha avant tailleDemi tige Toulouse Lautrec avantNathalie avant

Au début, les élèves sont timides : cette taille si radicale ne va telle pas achever les rosiers après les froids rudes de cet hiver ? Et s’ils ne repoussaient pas, ou de façon déséquilibrée ?

Mais non, pas de problème : venez vérifier dans trois mois sur ces pages et vous verrez le résultat. Le rosier est un arbuste basitone, c’est à dire qu’il est capable de repousser à partir de sa base. La taille d’hiver est donc l’occasion annuelle de supprimer les branches vieillies, abîmées ou cassées. Il suffit de sélectionner soigneusement les branches à conserver.

Après

Aloha aprèsDemi tige Toulouse Lautrec aprèsNathalie après

La taille des rosiers grimpants

Le clou de la session est la taille et le palissage du rosier grimpant ‘Aimé Vibert’, sur la pergola, puis la régénération d’un très vieux rosier grimpant ‘Madame Meilland’. Le rosier reperce facilement sur vieux bois. Cela permet de diminuer l’envergure de cet arbuste, devenu trop haut par rapport à son mur de soutien. En l’absence d’un support solide, les branches les plus hautes pourraient être emportées par un gros orage.

En hiver, on peut tailler très sévèrement un rosier âgé : il formera des pousses à partir des yeux latents situés tout au long de son tronc. C’est une particularité de cette plante bien utile à connaître. Donc, pas de panique si une tempête, des travaux ou d’autres aléas viennent à endommager vos beaux rosiers. Une taille nette pour permettre à la blessure de bien cicatriser, et c’est reparti ! Une précaution toutefois : bien repérer les rosiers ‘non remontants’ car ils fleurissent sur le bois de l’année précédente. Alors, pas de taille d’hiver pour eux, juste un petit nettoyage, et ils feront l’objet d’un stage spécial en juillet, après leur floraison.

Grimpant Aimee Vibert 1Grimpant Aimee Vibert 2Grimpant Aimee Vibert apres


2 réponses à “Taille d’hiver et palissage des rosiers”

  1. augros cyril dit :

    superbe formation très bonne ambiance .”un peu frais”

  2. breton christian dit :

    merci pour vos conseils

Laisser un commentaire